le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Frères jumeaux en vacances

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Vos histoires -> Hommes, hommes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
samsa


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 7

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 15:55 (2016)    Sujet du message: Frères jumeaux en vacances Répondre en citant

Voilà mon premier récit (entièrement fictif). Laughing


Corrigé par Redflag

Frères jumeaux en vacances

Chapitre 1


Tout a commencé l'été de mes 18 ans. Mon frère jumeau Pierre et moi (Mat) avions décidé de partir en vacances seuls pour la première fois, nous avions réservé une semaine dans une résidence au bord de la mer. Nous ne nous étions pas vu beaucoup depuis le divorce de nos parents, il y a 5 ans, lui vivant avec notre père et moi avec notre mère. C'était donc une occasion de se retrouver et d'essayer de rattraper le temps perdu. Comme nous avions tous les deux le permis, nous nous étions relayés pour faire le long trajet en voiture. Une fois arrivés à l'appart’, nous étions excités comme des gosses :

« Regarde Mat, nous avons un balcon ! Me dit Pierre, en se précipitant à l'extérieur.
– On a vue sur toute la plage ! Remarquai-je.
– Et une sacrée belle vue ! » Me fit Pierre avec un grand sourire.

Il me désignait deux filles d'une vingtaine d'années qui bronzaient en topless sur la plage.

« Ouah, je sens qu'on va bien s'amuser cette semaine ! » M’exclamai-je, en faisant un clin d'œil à mon frère.

Tous les deux nous avions beaucoup de succès avec les filles. Il faut dire que nous étions vraiment beaux gosses : tous les deux blonds aux yeux verts, le corps imberbe, fin et musclé par la natation. Il était impossible de nous différencier et pas mal de filles tentaient leur chance, avec plus ou moins de succès. Pourtant, j'étais toujours puceau, je n'avais jamais osé aller jusqu'au bout, je ne m'étais même pas fait sucer. Je changeais de copine dès qu'elles insistaient pour aller plus loin. Ce n'était pas difficile d'en trouver une autre, donc je ne m'inquiétais pas, même si je me demandais pourquoi je n'essayais même pas.

Nous étions donc là tous les deux au balcon, en train de mater deux paires de seins. Je sentis ma bite qui commençait à gonfler dans mon boxer et vu la façon dont mon frère se tenait, il devait être dans le même état que moi !

« Bon, ce n'est pas tout ça, mais j'ai faim ! Déclara Pierre.
– Je vais voir la chambre, d'abord ! » Dis-je.

Je me dirigeai donc vers la chambre et à ma grande surprise, il n'y avait qu'un seul grand lit.

« C'est logique, me fit remarquer mon frère, les apparts pour deux c'est souvent pour les couples !
– Bon, bah, j'vais dormir sur le canapé !
– Mais, non t'es con, dit mon frère en riant, on peut bien dormir dans le même lit, on est jumeaux, on partage tout !
– C'est vrai !
– Et puis on le faisait déjà quand on était petits ! »

Le voyage avait été long et nous étions fatigués. Pourtant nous avons beaucoup discuté en mangeant : les études, les parents, le club de natation. Nous avons également discuté de nos petites copines et, lui non plus, n'avait pas sauté le pas d'après ce qu'il racontait. Après avoir vidé les valises, nous n'avions qu'une idée : dormir.

« Je vais prendre une douche avant ! Annonçai-je en bâillant.
– Ok grand frère ! » Répondit Pierre.

Je suis l'aîné de quelques minutes seulement, mais nous nous sommes toujours appelés « grand frère » et « petit frère ».
Dans la salle de bains, je vis qu'il n'y avait pas de rideau de douche et, qu'en plus, il n'y avait pas de clé pour fermer la porte. Après une douche rapide, je laissai la place à Pierre.

« T'a foutu de l'eau partout ! Cria mon frère.
– Je n'y suis pour rien s’il n’y a pas de rideau ! »

Je m'allongeai en boxer et T-shirt sur le lit. J'envoyai des messages sur mon portable lorsque j'entendis la porte de la salle de bain s'ouvrir.

« T'as envoyé un message aux parents pour dire que nous étions bien arrivés ? » Me demanda Pierre.

Je levai la tête pour répondre, mais je restai bouche bée. Il était nu, juste devant moi en train de s'essuyer les cheveux. Mon regard descendit lentement vers sa queue. À ma grande surprise, il était totalement épilé, même les boules. Sa bite était énorme, mais ça, au moins, je m'y attendais puisque j'ai la même : environ 17 cm au repos. Mais la sienne semblait encore plus impressionnante, sûrement à cause de l'absence de poils. À ma grande surprise, je sentis que ma bite était de plus en plus à l'étroit dans mon boxer. J'étais gêné, c'était la première fois que j'étais excité par un mec et, en plus, il fallait que ce soit mon jumeau !

« Alors ?
– Heu…, oui, oui, c'est fait, t'inquiète !
– Ben alors, Mat, fit Pierre en s'approchant de moi, t'es impressionné ?
.. Je pensais que la tienne serait pareille vu que nous sommes jumeaux, mais vu comme tu la fixes, tu n’'a pas l'habitude d'en voir une aussi grosse !
– La ferme, la mienne est largement mieux ! »

Sa bite semblait avoir gonflé, je n’étais pas le seul excité par la situation. Je devins tout rouge et me retournai sur le ventre pour cacher ma gaule.

« C'est juste que ça m'a surpris de voir ta queue sans aucun poil, on dirait une bite de gamin !
.. Enfin, à part la taille, évidemment ! Ça fait longtemps que tu t'épiles ? »

Cette fois, c'est lui qui eut l'air gêné.

« C'est au club de natation, les autres étaient tous épilés et ils se foutaient de moi dans les vestiaires, donc j'ai fait pareil, ça te gêne ?
– Non, non, c'est juste que ça fait bizarre !
.. Comme ça, les gens pourront nous différencier maintenant !
– Ouais, suffira de leur montrer nos bites ! Fit mon petit frère en riant.
– Bon allez, habille-toi et viens te coucher, j'suis mort moi !
– Je dors toujours à poil et je ne vais pas changer juste pour toi frérot ! » Fit Pierre en se jetant sur le lit.

Ma queue grossit encore à l'idée de mon frère nu dormant nu à côté de moi. Je ne pensais pas être autant excité par un mec. D'un autre côté, je me branlais souvent devant un miroir et, dans ce cas, je jutais beaucoup plus que devant un porno. C'était de là que devait venir mon excitation, le regarder nu, c'était comme voir mon reflet.

« Fais comme tu veux… ! »

Je me retournai pour ne plus voir son corps nu qui me faisait tant bander.
Même si j'étais troublé, les 8 h de voiture m'avait fatigué et je m'endormis rapidement.

Le lendemain, je vis que Pierre était déjà levé. J'étais un peu déçu, j'espérais l'apercevoir avec une belle gaule matinale. Moi, en tout cas, j'avais une trique d'enfer. J'avais très envie de me branler, surtout après le spectacle d'hier soir, mais j'entendais Pierre prendre son petit-déjeuner et j'avais peur de me faire surprendre. Je me levai pour prendre une douche et calmer mon érection. La douche me fit du bien, j'étais sur le point de me rhabiller, lorsqu'une idée me vint: si mon frère aimait jouer les exhibs, pourquoi pas moi ? Je sortis donc à poil et me dirigeai vers la cuisine. Pierre était à table en train de boire un café en boxer.

« Salut, bien dormi ?
– Pas mal et t…, qu'est ce que tu fous ?
– Ben quoi, je sors de la douche et je n'avais pas envie de m'habiller !
.. Alors, p'tit frère, elle n’est pas si mal que ça, ma bite, vu comment tu me mates ! »

Pierre rougit et baissa les yeux. Je me dirigeai vers le balcon. Je ne sais pas ce qui me prenait, d'habitude j'osais à peine me déshabiller dans les vestiaires, mais là, j'avais envie qu'on me mate, surtout mon frère.

« T'es fou, Mat, tout le monde va te voir !
– Mais non, t'inquiète, on est au 3ème, personne ne va lever les yeux !
.. Et sinon, bah, tant mieux pour eux ! »

Je m'appuyai sur la balustrade en tendant au maximum mon cul en arrière. J'entendis mon frère retenir sa respiration. Il devait avoir une belle vue ! M'exhiber comme ça m'excitait énormément et je sentis ma bite grandir. Je restai plusieurs minutes ainsi à regarder la mer et les gens qui se baladaient dans la rue juste en-dessous de moi. Je n'avais jamais pris autant de plaisir à être nu. Je me demandais ce que pouvait bien en penser mon petit frère. Je l'entendais s'agiter de plus en plus sur sa chaise.

« Je vais prendre une douche ! » Déclara-t-il.

J'ai juste eu le temps de me retourner pour voir une grosse bosse dans son boxer. Apparemment, mon cul lui faisait de l'effet ! Je me dirigeai vers la chambre pour m'habiller lorsque j'entendis un bruit, en plus de l'eau qui coulait sous la douche. J'entendais des petits gémissements et le bruit reconnaissable d'une bite qu'on était en train d'astiquer. J'hésitai un peu, puis me décidai a entrer. Je vis Pierre les yeux fermés, faisant des allers-retours sur sa tige avec une main et s'appuyant sur le mur avec l'autre. C'est à ce moment précis que j'ai su que les femmes, ce n'était pas pour moi. Une chatte et des seins étaient largement moins excitants que le spectacle que j'avais sous les yeux : un beau mâle en pleine excitation, avec une seule idée en tête : se vider les couilles.

« Oups, je venais juste chercher des vêtements ! »

Mon frère sursauta et débanda aussitôt, l'air gêné.

« Désolé, j'ai l'habitude de me branler sous la douche, mais normalement la porte ferme à clé !
– Pas de souci, dis-je, en prenant mon t-shirt qui traînait, vas-y, finis toi… !
.. Évite juste d'en mettre partout ! »

J'étais étonné par mon audace, tout comme Pierre, vu le regard qu'il me lança. Je retournai dans la chambre pour m'habiller et il me rejoignit quelques instants plus tard, entièrement habillé. J'étais un peu déçu, mais j'avais dû lui couper l'envie. Nous avons finalement décidé de passer la journée à la plage. Évidemment, après tout ça, les filles ne me semblaient plus aussi attirantes. Et, vu l'insistance de mon frère pour que je lui masse le dos, lui aussi pensait à ce qui s'était passé ce matin. Il bandait quand il s'est retourné.

« Merci beaucoup, t'es trop doué, ça m'a fait plaisir ! Me dit-il, en souriant.
– J'ai bien vu ! Dis-je, en lui rendant son sourire et j'ajoutai, en lui effleurant la tige à travers son maillot de bain.
.. T'as l'air en forme !
– Ça doit être toutes ces meufs à moitié à poil autour de nous ! »

J'étais un peu déçu, mais il me fit un clin d'œil.

« Mais je suis sûr qu'elles ne savent pas masser aussi bien que toi ! »

Nous avons passé l'après midi sur la plage à discuter et à commenter toutes les mensurations des filles qui passaient devant nous, même si nous savions, tous les deux, qu'elles ne nous intéressaient pas du tout. À un moment, je vis un mec superbe, bronzé qui portait juste un short et exhibait ses abdos.

« J'aimerais bien connaître ses mensurations !
– T'es con, elles ne peuvent pas être mieux que les tiennes, et donc que les miennes ! Dit-il en riant.
.. Et puis, nous ne sommes pas gays, les mecs ne nous intéressent pas, hein ? Ajouta-t-il en souriant et posant la main sur ma cuisse.
– Non pas du tout ! » Fis-je en fixant la bosse de son maillot de bain.

Après avoir passé la journée sur la plage, nous étions très excités et après avoir mangé nous voulûmes regarder la télé dans la chambre. Pierre était nu sur le lit et j'avais juste un boxer et un t-shirt. Il n'y avait rien d'intéressant et je n'arrêtais pas de changer, changer de chaîne jusqu'à ce que je tombe sur un film de cul.

« Ah, voilà, ça c'est cool ! » S'exclama mon petit frère.

Je ne m'étais pas branlé depuis un moment et, en plus, voir Pierre nu à coté, me faisait bander à mort et une énorme bosse déformait mon boxer. Mais c'était encore plus impressionnant chez lui car sa queue grossissait de plus en plus sur son ventre.

« Ça te dérange si je me branle ? Me demanda-t-il.
.. À cause de toi je n'ai pas pu me vider ce matin et depuis je pense qu'à ça !
– Ouais, vas-y, pas de problème !
– Tu peux sortir la tienne, on dirait qu'elle est un peu à l'étroit !
– Ok, moi aussi, je n'en peux plus ! »

J'enlevai mon boxer et mon t-shirt. On était donc tous les deux sur le lit la bite à la main, on matait souvent la queue de l'autre et on ne s'intéressait pas beaucoup au film. Enfin, sauf, quand on voyait le cul ou la bite du mec en gros plan ! Je voyais la main de mon frère s'activer sur sa queue, il aimait beaucoup insister sur son gland en se caressant les boules. Il poussait des petits gémissements en me regardant et j'étais obligé, à ce moment-là, d'arrêter de me branler pour ne pas jouir trop tôt. J'étais de plus en plus excité et au bout d'un moment, je demandai à Pierre :

« Ça te dit d'échanger ?
– D'échanger quoi ?
– Bah, nos bites…, tu me branles et je te branle !
– Ça ne fait pas un peu PD ?
– Et alors ?
– Non, rien… ! » Répondit-il en souriant.

À ce moment, je sais pas ce qui m'a plus excité : le contact de sa main sur ma bite ou quand j'ai pris sa queue, la première fois que j'en touchai une autre que la mienne. Sa main était chaude et humide, il faisait de grands allers-retours sur ma tige en me caressant les boules au passage. Moi j'insistais surtout sur son gland, c'était ce qui l'excitait le plus. Nous avions complètement oublié le film, lui les yeux fermés et moi qui fixait son gland. Au bout de 10 minutes, je n'en pouvais plus, mais je n'étais pas le seul.

« Attends, je vais jouir ! » Me dit Pierre.

Il lâcha ma queue et voulut se finir lui-même, mais c'était hors de question, j'accélérai le mouvement sur sa tige.

« Mais, qu'est ce que tu f… Oh PUTAIN, c'est trop bon !!
– Tu veux juter p'tit frère ? Lui murmurai-je à l'oreille.
– Ouais, vas-y, vide-moi les burnes ! »

J'accélérai encore la branlette, je sentis sa queue s'agiter et son corps entier tressauta.

« JE JUTE !! » Hurla-t-il.

5 ou 6 jets de foutre jaillirent de sa queue et vinrent inonder son ventre, il en reçut même sur le visage. Je n'avais pas jamais vu autant de sperme, j'en avais plein la main. Pierre semblait à moitié assommé par l'orgasme, les yeux fermés et respirant lourdement. Il se tourna vers moi et se mit à rire :

« La vache, je n'ai jamais autant joui ! Merci grand frère !
– De rien, ça m'a fait plaisir !
– Bon, du coup, je vais prendre une douche parce que là, j'en ai vraiment besoin ! » Dit-il en essuyant le sperme de son visage.

Il se leva et se dirigea vers la salle de bain. Moi, je n'avais toujours pas joui. Je repris donc la branlette en utilisant ma main recouverte de sperme. Je me branlais comme un fou en regardant le sperme de mon frère coulant le long de ma tige. Et là, je fis que je n'avais jamais imaginé : je changeai de main pour me branler et je me mis à lécher ma main pleine de foutre. C'était la première fois que je goutais du sperme et ça m'excitait à mort. Je ne résistai pas longtemps et me vidai les couilles à grand jets sur mon ventre en gémissant. Je restai quelque instants, immobile, pour reprendre mon souffle.

« Alors, c'était bon ? »

Pierre se tenait dans l'encadrement de la porte, une serviette autour de la taille.
Je ne sais pas trop s'il m'avait vu bouffer son sperme ou s'il parlait juste de ma branlette.

« Ouais, je n'ai jamais autant juté !
– Faudra qu'on en fasse plus souvent, des soirées comme ça !
– C'est clair… ! »

Je me levai pour prendre une douche, je n'avais pas envie de salir le lit. En revenant dans la chambre, je vis que mon petit frère avait quitté sa serviette, dévoilant son magnifique petit cul.

« Bon, au point où nous en sommes, je suppose que c'est pas très grave si nous dormons tous les deux à poil ?
– Moi en tout cas, ça ne me dérange pas ! »

Vidé par cette branlette, je m'endormis rapidement en contemplant le corps nu de mon frère. J'espérais que cette histoire ne s'arrêterait pas là.

À suivre

samsa


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 26 Oct - 15:55 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
redflag44


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 185
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 21:23 (2016)    Sujet du message: Frères jumeaux en vacances Répondre en citant

J'ai bien aimé cette situation !
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
doudouland


Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2014
Messages: 30
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 23:02 (2016)    Sujet du message: Frères jumeaux en vacances Répondre en citant

Très excitant Merci

Revenir en haut
samsa


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 7

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 20:37 (2016)    Sujet du message: Frères jumeaux en vacances Répondre en citant

Merci pour vos commentaires !

Revenir en haut
Sven


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 889
Localisation: Isère

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 10:44 (2016)    Sujet du message: Frères jumeaux en vacances Répondre en citant

absolument fantastique Samsa !! Mille mercis
_________________
Il n'y a rien de sale entre 2 adultes, propres et consentants (euh.. 2 ou plus ;-)


Revenir en haut
Yahoo Messenger
doudouland


Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2014
Messages: 30
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:04 (2016)    Sujet du message: Frères jumeaux en vacances Répondre en citant

Merci pour ces prémices Embarassed

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Vos histoires -> Hommes, hommes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom