le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

un fantasme
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Forum, espace de discussion -> Fantasmes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
historikito
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Juil - 13:51 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

j'avais un  joli fantasme quand je venais sur l'ancien forum .....


c'était de lire les confession des mères ou tante qui savaient que leurs neveu ou fils se masturbais dans leurs culottes et que s'en rien dire elles les laissaient faire ...
avec une petite pointe de honte et d'excitation , elle nous raconté a chacune de leurs venues comment cela évolué ..
 je dois vous avoué que j'ai pris beaucoup , beaucoup de plaisir a les lire ...


dommage que sur le nouveau forum , nous n'avons pas ce genre de confession ... Sad Sad Sad Sad






et vous , qu'en pensez vous ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Juil - 13:51 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
betedepervers


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2012
Messages: 23

MessagePosté le: Mer 18 Juil - 14:41 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

Pour te répondre je suis allé sur l'ancien forum et apparemment beaucoup de membres n'ont pas émigrés vers celui-ci et postent toujours sur l'ancien
_________________
aurait aimé connaitre l'inceste !!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
historikito
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Juil - 15:21 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

sur l'ancien forum ?    Shocked Shocked Shocked Shocked   mais je pensé qu'il était fermé et que l'on pouvait plus y retourné 

Revenir en haut
NoScared


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2012
Messages: 40

MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 02:02 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

What? L'ancien est de nouveau ouvert?

Revenir en haut
Ulysse
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 11:49 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

Je pense que bête de pervers parle de l'ancien histoiresdecheznous2.xooit, ne vous faites pas d'illusions, le tout premier est perdu à jamais dans les méandres du net les amis.

Revenir en haut
djumpy


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 22

MessagePosté le: Ven 20 Juil - 21:39 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

salut

moi je suis celui qui aime sentir ces ptites culotte portées ... c'est tres bon ...


Revenir en haut
april


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2012
Messages: 6
Localisation: Pau

MessagePosté le: Sam 21 Juil - 04:17 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

Tu n'est pas le seul à aimer cela... moi aussi j'adore respirer, voire lécher les goussets des petites culottes... je cherche d'ailleurs toute forme d'échanges sur ce thème...

Revenir en haut
historikito
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Juil - 01:55 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

cool , enfin quelques confessions ... Okay Okay Okay


april , djumpy , à qui appartiennent les culottes ?


Revenir en haut
djumpy


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 22

MessagePosté le: Dim 22 Juil - 17:57 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

bonjour
les petites culottes appartiennent a ma mère. elle a 52 ans. je fais sa depuis que j'ai 14/15ans env .. voila pour l'info
sinon je suis sur msn styx1986@hotmail.fr
a bientot


Revenir en haut
secret07


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 137
Localisation: Hauts de France

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 15:14 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

Je suivais aussi quelques confessions et histoires sur l'ancien forum. Aujourd'hui ces auteurs ne sont plus là et donc je ne connaitrais jamais la suite des événements. C'est dommage, ce forum a perdu beaucoup avec l'arrêt.
J'espère qu'avec le temps ça ira mieux.

J'avais moi même écrit une histoire qui a disparu avec l'ancien forum ... Elle n'est plus sur mon ordinateur. Et aucuns moyens de la récupérer


Revenir en haut
attender


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 142
Localisation: france

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 15:54 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

sous quel titre secret07 et quel sujet ? je pourrais peut être essayer de la récupérer...

Revenir en haut
secret07


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 137
Localisation: Hauts de France

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 16:02 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

Je ne me souviens plus. Le titre c'était peut etre "amour interdit" ou "fantasme interdit"  quelque chose comme sa, honnetement je m'en souviens plus. J'avais fait plusieurs chapitres (la route des vacances, le cinéma etc).
En gros l'histoire c’est une famille qui pars en vacances et il se passe des choses entre la mère et le fils.


Revenir en haut
attender


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 142
Localisation: france

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 21:52 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

je pense que c'est de celui-ci qu'il s'agit : je le copie tel quel...

Au delà du fantasme (Mère Fils)      Bas
 secret07
 Messages postés : 5
 Jeune membre
 secret07<="" span="">   
  Posté le 19/01/2012 15:08:48   
Profil     Editer ce message     Répondre en citant ce message    Send a private message to secret07
100% fiction
C'est mon premier récit. J'attends vos commentaires, positifs ou négatifs. Merci

Au delà du fantasme

Sypnosis :
Steve, Un jeune homme de 19 ans vis chez ses parents. Il a également une petite sœur de 11 ans. Une famille ordinaire, ni riche ni pauvre. Seulement une relation ambigüe s'installe entre lui et sa mère, Florence ...

Partie 1/3 : Je te regarde

Je m'appelle Steve, j'ai 19 ans, je suis étudiant, je mesure 1m80 pour 70 kg, plutôt mince je me trouve ni beau ni moche. Un mec banal et célibataire quoi ... Je vis encore chez mes parents, mariés depuis 22. Ma mère, Florence, a 45 ans. Ce n'est pas un canon mais a encore un sacré charme, en effet elle a un peu de ventre mais reste séduisante avec sa longue chevelure brune et ses seins, du 95C, elle n'est pas très mince (porte du 42 en pantalon). Mon père est légèrement plus grand que moi, peu dynamique qui bosse dans des bureaux. Voilà pour la petite présentation, maintenant je vais vous raconter mon histoire ...

Fin juin 2011, première journée de vacances pour moi, je me réveilla et alluma d'un réflexe mon ordinateur portable qui se situai au pied de mon lit. Je resta donc dans mon lit en compagnie de mon PC et je surf sur des sites pornographiques comme à mon habitude les matins de week end.
Je dois avouer que quand je me masturbe je pense essentiellement à l'inceste (en particulier l'insceste mère/fils). Pourquoi ? J'en ai aucunes idées. Tout ce que je peux dire c'est que c'est mon fantasme mais je ne le ferai jamais, je respecte trop ma mère pour cela et cela pourrait avoir de graves conséquences pour l'avenir. Mais c'est vrai que les formes de ma mère ainsi que l'interdit m'excite beaucoup, mais de là à passer le cap. De plus ma mère est mariée et à mon avis jamais l'idée de faire l'amour avec son fils ne lui a traversé l'esprit.
Contrairement à ma mère, chez moi je suis pudique, jamais personne ne m'a vu nu alors que régulèrement ma mère se déshabille dans la salle de bain alors que je suis présent, mais sans aucunes arrières pensées car elle fait en sorte que je ne regarde pas ses parties intimes.

Le soir arrivé, j'étais dans la salle de bain pour mettre mon pyjama et raser mes poils pubiens, porte fermé à clef bien entendu. Pendant que je me rasais ma mère toqua à la porte. Panique ... j'aurai trop honte si elle me voyais me raser.
- Deux minutes maman je suis tout nu là.
Aucunes réponses mais je savais qu'elle attendait derrière la porte. Je rangea vite le rasoir, et j'essaya d'évacuer mes poils dans le lavabo. Je mis mon haut de pyjama puis j'ouvris la porte.
- Ah enfin ! Dit ma mère Tu sais je t'ai déjà vu nu.
- Oui quand j'avais 6 ans, je répondis
Je regarde dans le miroir d'un coin de l'oeil, elle enleva son haut, dos à moi pour pas que je puisse voir ses seins. Je pus tout de même voir son téton droit.
Je ne bandais même pas, par contre je me suis demandé si elle voulait me voir nu, voir comment je m'étais développé depuis le temps.
- Allez, bonne nuit, me dis ma mère
- Bonne nuit maman.
Je me précipitais dans ma chambre, sur mon lit. Cette scène m'avait excité, je commença à me caresser en l'imaginant nue devant moi. Je jeta un coup d'oeil à ma porte d'entrée et là se fut le drame ... Ma mère me fixait derrière la porte entrouverte, l'air choqué de mon acte et partis vite se recoucher.
J'avais honte, heureusement qu'elle ne savait pas que je pensais à elle. Mais qui sait, peut être l'avait elle deviné ? Je me demanda désormais comment j'allai pouvoir affronter son regard ...

Le lendemain matin, petit déjeuner en famille. Mes parents et ma soeur étaient déjà à table. J'arriva dans la cuisine, ma mère se comporta normalement mais elle était vêtue d'un petit short et d'un décolleté, chose qui arrive très rarement. Cherchais t'elle à me séduire ? Ou je me faisais de gros films ?
- On part quand en vacances ? demanda ma soeur de 11 ans
- Le 15 juillet ma chérie, répondis mon père
Quelques heures plus tard, mes parents se disputèrent. Cette fois ci c'était à cause des vacances, ma mère voulait s'acheter de nouvelles paires de lunettes de soleil, de marque, ce qui agaça mon père qui prétendait que ma mère était trop dépensière etc etc.
- Tu fais chier à être aussi radin, dis ma mère à mon père
- Ouais c'est ça, répondis mon père
Ma mère, énervé, me proposa d'aller faire les courses avec elle, mais aussi pour s'acheter des lunettes de soleil. J'accepta l'invitation.
Ma mère conduisait pendant que je regardais le paysage. J'étais mal à l'aise par rapport à hier soir.
- Tu sais mon fils tu ne dois pas avoir honte pour hier soir, c'est normal de se faire du bien, surtout à ton âge et c'est aussi de ma faute, je me suis arrêté devant ta chambre pour te demander si je devais te réveiller le lendemain.
- C'est quand même embarrassant ... m'exclamais je
On était arrivé sur le parking du magasin mais nous restions dans la voiture pour discuter.
- Tu pensais à une copine qui te plaît ? Demanda ma mère
- euhhh ..
- Désolé, je suis curieuse. C'est pas grave.
Je sentais mon sexe se durcir, j'étais seul avec ma mère. Je n'avais pas envie de faire l'amour avec elle, pourtant elle m'excite tellement. Je regarda ma mère et je vis qu'elle fixait mon pantalon. Il n'y avait aucuns doute, elle voyait que je bandais.
- C'est moi qui te fait cet effet là ? demanda ma mère
J'avais trop honte ...
- euhhh ... non, répondis-je timidement
- Je rigole Steve, mais tu sais grâce à internet j'ai appris que beaucoup de garçons ont le complexe d’œdipe ...
- C'est quoi sa ?
- C'est quand tu ressens un désir sexuel envers ta mère. Pareil pour une fille avec son père.
J'étais vraiment géné, de la discussion mais aussi du fait que ma propre mère avait regardé la bosse au niveau de mon sexe.
- Euh non je n'ai pas ce désir ... Répondis-je en hésitant.
- D'accord, si tu le dis. Allez viens. Ma mère sortit de la voiture, l'air amusé.

Je pense que ma mère connait mon secret, mon fantasme depuis mes réactions face à son discours sur le complexe d’œdipe. Me séduisait elle ? ça m’étonnerai, pour une femme avec des principes et des valeurs.
Je ne peux pas en être sûr. Pour ma part ça reste qu'un fantasme. Ma mère me donne envie mais je ne veux pas le faire avec elle quoiqu'il se passe.
Dans quelques jours nous allons en vacances, je dois avouer que j'ai très peur d'être confronté à des situations semblables à celle dans la voiture.

A suivre

Partie 2/3 : Les vacances

C’est l’heure du départ en vacances. Depuis l’histoire dans la voiture il ne s’est rien passé avec ma mère mise à part quelques regards sur nos parties intimes.
Nous étions donc dans la voiture pour aller dans un camping dans le sud de la France, sur la Côte d’Azur. Mon père conduisait, j’étais derrière lui. J’apercevais donc ma mère à ma diagonale. Elle portait des habits près du corp, un jean et un joli tee shirt blanc qui dessinait ses seins à merveille.
Pendant le trajet, ma mère nous avait proposé à ma sœur à moi des bonbons.
- Steve, tu veux une sucette ?
J’en croyais pas mes oreilles, savait elle qu’une sucette signifiait également une fellation ? Ou n’avait elle aucunes arrières pensées ? Une image de ma mère en train de me sucer me vint à l’esprit. Je bandais mais ma mère ne le voyait pas.
- Oui je veux bien : Répondis-je avec un sourire
On arriva à destination vers 19h00. Il ne s’est rien passé de spécial mise à part mes multiples regards sur les cuisses de ma mère, sur son corps. C’était horrible tout ce temps sans se masturber.
J’ai une chambre pour moi tout seul dans le bungalow. Heureusement car j’aime mon indépendance.
Le lendemain, au soir, mon père, ma mère et ma sœur étaient partis à une soirée Karaoké. J’en ai profité pour aller dans la chambre de mes parents. Ma mère avait laissé trainer une magnifique culotte sexy. Je la pris et alla dans ma chambre. Je retirai violemment mes vêtements. L’excitation était intense. Je commençai à me masturber et fis des aller-retour de plus en plus vite en sentant la culotte de ma mère. Je n’ai pas eu le temps d’éjaculer car ma porte s’ouvrit. Mon cœur battait à cent à l’heure. C’était ma mère … J’étais devant elle, entièrement nu, en train de bander et le pire, sa culotte dans mes mains. Elle était rentré plus tôt de la soirée. J’étais piégé, je me sentais sal. J’ai directement mis un boxer pour cacher mon sexe.
- Steve … dis ma mère en état de choc
- Maman, laisse moi t’expliquer …
- Pas besoin, j’ai compris, tu fantasmes sur moi. Je n’aurai jamais pensé de toi, dis ma mère, déçue de moi.
- Jjjjjj, jjj, je …
Ma mère s’asseya sur mon lit, à côté de moi, elle portait une jolie robe très courte. Elle m’expliqua une seconde fois que c’était normal que je sois attiré par elle mais m’avoua qu’elle pensait que j’étais une exception.
- Au moins je suis contente que mon fils n’est pas un coincé
- Maman, je suis désolé, tu sais ce n’est qu’un fantasme, rien d’autre
- Moi aussi je me masturbe régulièrement, il ne se passe plus grand-chose avec ton père sexuellement.
L’ambiance était très spécial. J’avais l’impression qu’à un moment ou un autre ma mère tenterait quelque chose. Désormais je le savais ma mère n’était pas satisfaite sexuellement.
- Comment ça se fait que tu es attiré par moi ? demanda ma mère
- Je ne sais pas quoi répondre, on devrai en rester là tu ne crois pas ?
- Moi je l’avoue, tu as un corp de rêve mon fils, ton sexe est plus gros et beau que celui de ton père.
Là je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai posé ma main sur la cuisse de ma mère, je l’ai caressé pendant 5 secondes. Ensuite elle a posé sa main sur mon boxer, et le frotta. Elle avait l’air d’adorer cela, elle fermait les yeux. Mais cela n’a duré que 10 secondes …
- Je suis désolé d’avoir fait ça, tu es mon fils … On oublie d’accord ? me demanda t’elle
- Oui bien sûr.
Elle pris sa culotte et partis vite de ma chambre. J’en revenais pas de ce qu’il s’était passé. Ca été tellement rapide. Dès qu’elle est partie de ma chambre je me masturba et cette fois ci j’éjacula en pensant à ma mère en train de me branler.
Nous nous sommes ignorés pendant 3 jours … L’ambiance était froide. Ce que nous avions fait était une erreur et nous en avons tous les deux conscience.
Lors d’un repas à midi, nous mangeons en famille, ma mère était en maillot de bain. Un régal pour mes yeux. J’avais de plus en plus envie de ma mère mais je ne veux toujours pas aller plus loin tout de même. Ma mère remarqua mon regard sur elle, je pensais qu’elle allait être froide avec moi mais au contraire, elle me proposa gentiment de l’accompagner à la piscine. Une invitation que j’ai accepté.
Il était donc 15h, nous étions à la piscine, à deux. Mon père et ma sœur était parti pour la journée faire une balade en poney.
Nous étions sur des transats, l’un à côté de l’autre quand elle commença enfin à me parler.
- Tu en penses quoi de ce que nous avons fait la dernière fois ?
- J’en pense que cela ne doit plus se produire … c’est interdit …
- Tu as raison Steve. Je suis vraiment désolé de t’avoir caressé comme ça, c’était une pulsion, le fait de te voir nu et excité à la fois …
- Je comprends maman, ne t’en fait pas. Tu viens te baigner ?
- D’accord.
Il y avait énormément de monde à la piscine, comme tous les jours. Nous étions tous les deux dans l’eau. A un moment on s’est retrouvé face à face tellement il y avait de monde. Mon visage était près du sien. Ma main effleura ses hanches.
- Pourquoi tu me regardes comme sa Steve ?
- Je te regarde normalement, mentis je. En réalité je ne pensais qu’à l’embrasser sur le moment.
Quelqu’un me poussa et j’étais donc serré pendant 2 secondes contre ma mère. Mon sexe était si près du sien, ses seins touchaient mon torse.
- Oups, désolé maman.
- Pas grave Steve, on sort de l’eau ?
- Euh, sort sans moi. Je reste un peu.
Ma mère avait compris que je ne voulais pas sortir car je bandais et je ne voulais pas sortir de l’eau comme sa.
Je sortis de l’eau 5 minutes après. Après quelques minutes de bronzage,  ma mère et moi nous nous dirigeâmes vers les douches. C’était bondé.
- Il y a vraiment trop de monde, pour gagner du temps tu veux venir dans la même cabine que moi ? demanda ma mère
- C’est que … tu es ma mère, c’est génant …
- Ecoute, tu m’a déjà vu tout nu dans la salle de bain et moi je t’ai vu tout nu l’autre jour. Et ne t’inquiète pas il ne se passera rien.
- Bon d’accord alors
Voulait-elle me piéger ? Son fantasme est-il de coucher avec moi ? Ou je me faisais des films ? Nous entrâmes donc discrètement dans une cabine. Dans quelques instants j’allai me retrouver à quelques centimètres de ma mère, nue. Je m’efforçais de ne pas bander. Nous venions de nous déshabiller quand je lui dis :
- Tu sais maman, t’es vraiment une jolie femme.
- Merci Steve, t’es un amour.
Nous faisions couler l’eau. Nos corps étaient si proches.
- Tu as déjà pris une douche avec une de tes ex ?
- Non jamais, lui répondis-je
- D’accord, allez rapproche-toi de moi, tu n’as presque pas d’eau là …
Je m’approchais donc d’elle, mon sexe touchait le sien. Jamais j’aurai pensé vivre sa. Le pire arriva, je me mis à bander.
- Désolé maman …
- C’est pas grave fiston.
- Tu veux que je te savonne ? proposai-je gentiment
- Oui je veux bien, c’est gentil. Je vais faire pareil pour toi.
- D’accord maman.
Je mis donc du gel douche dans mes mains, et commença à étaler sur ses épaules. Je trouvais sa malsain, je trouvais qu’on allait trop loin. J’étais si près de mon fantasme. Je lava son ventre, ses fesses, puis les entre jambes
- Non, pas là, me dis ma mère tout génée. Mes seins oui, mais pas mon sexe.
- Ok, désolé
Elle me lança un sourire. Je montais donc au niveau de ses magnifiques gros seins. Ils sont tellement ferme. Je les toucha avec un si grand plaisir. J’étais derrière elle, mon sexe en érection était collé à ses fesses. C’était si bon.
Elle était ensuite en face de moi, et à son tour commença à me laver, toutes les parties de mon corp sauf mon pénis. On s’est regardé pendant quelques secondes … Le monde s’arrêtait … Puis d’un coup on s’est embrassé langoureusement, avec passion, pendant presques une minute. Ma bite était collé à son vagin, j’avais tellement envie d’aller plus loin … Je touchais son cul bien moelleux. Puis les mains de ma mère descendirent au niveau de mon sexe.
- Steve, tu me rend folle, laisse moi te faire du bien ! dit ma mère le souffle coupé
- Maman …
Mais c’était trop tard, elle commença à me branler. J’étais au septième ciel. Ca a duré 5 minutes puis j’éjacula …
- Maman, c’était … tellement bon. J’avais tellement envie de toi …
Elle ne me répondit pas, puis commença à pleurer.
- Qu’est ce qu’il se passe maman ?
- On avait pas le droit de faire sa, j’ai honte.  Le pire c’est que j’ai ressenti du plaisir …
Elle s’habilla vite, et sorti de la cabine, discrètement, en colère contre elle-même.
J’avais honte de moi également mais je ne regretterai rien, j’avais jamais ressenti un tel plaisir. Ma mère avait envie de moi mais ne voulait pas l’admettre.
Il ne s’est rien passé pendant le reste des vacances. Ma mère et moi nous nous évitions le plus possible.
Les vacances touchèrent à leur fin …
Partie 3 Disponible

Pour le plaisir de vos yeux


Partie 3 : Le retour des vacances

Les vacances étaient terminées, place donc à la route du retour … Je pensais sans cesse à ma mère qui m’avait branlé, mais sincèrement je m’en voulais un peu malgré le plaisir qu’elle m’a donné.
Après 2 heures de route, et ayant marre que ma mère ne m’adressait plus la parole, j’ai eu une idée … lui envoyait un texto :
Moi : « Ecoute maman, tu m’en veux pour l’autre jour ? Tu ne me parles même plus … »
Le portable de ma mère était en silencieux vibreur, elle découvrit mon message et semblait génée.
- Qui t’a envoyé un message ? demanda mon père
- Ah, c’est une collègue de travail qui me demande des nouvelles, mentis ma mère.
Ma vis ma mère en train d’écrire un message, que je reçu 3 minutes plus tard
Ma mère : « Steve, je ne sais vraiment pas ce qu’il nous a pris de faire ça. J’ai honte de t’avoir chauffé, d’avoir pris du plaisir à te faire du bien. Mais je veux qu’on en reste là d’accord ? Je n’osais plus t’approcher ni te parler depuis cette histoire … »
Je lui répondis : « C’est pareil, j’ai honte vis-à-vis de papa et toi. Il vaut mieux qu’on en reste là »
On s’arrêta à une aire d’autoroute, je resta seul dans la voiture. J’ouvris ma braguette et me masturba en regardant ma mère marcher en direction du petit magasin. Elle était si belle, je repensais à ses fesses que j’avais pu toucher il y a quelques jours.
Il ne s’est rien passé d’autre durant le reste du voyage.
2 jours plus tard, ma mère était seule chez moi. J’étais parti faire un footing. Mais seulement 20 minutes après le footing je revint chez moi. Aucuns bruits … Je monta discrètement les escaliers et j’entendis des voix en direction de ma chambre. La porte était légèrement entrouverte. J’entendis ma mère « Oh oui, Steve, prend moi, je t’aime mon fils ». Je regarda discrètement … Ma mère était allongé sur mon lit, entièrement nue, et se frotter le vagin avec un boxer à moi. Je l’entendis encore « Mais pourquoi tu m’as pas caressé dans la cabine mon fils … Ahhhhhhhh ouiiiiiii c’est bon.
J’étais choqué, je pensais que ma mère avait repris sa vie normalement comme si de rien n’était, mais apparemment cette histoire ne l’avait pas laissé indifférente … Hésitant, j’entris tout de même dans ma chambre
- STEVE !!! Qu’est-ce que tu fais là ???? demanda ma mère d’une voix forte
- C’est plutôt à toi de demander sa … Je pensais que tu voulais passer à autre chose …
- Je …
Je ne laisse pas le temps à ma mère de continuer sa phrase, je m’approcha de mon lit, je l’embrassa et lui murmura « C’est à moi de te donner du plaisir maman »
- Steve …
Mais trop tard, ma main se glissa vers son entrejambe. Son sexe était déjà bien mouillée. Je frotta son sexe d’une main et de l’autre je touchais ses seins. On aurait dit un couple qui se retrouvait après 1 an d’absence. C’était absolument intense.
- Doigte moi, je t’en supplie mon fils, me demanda ma mère, excitée
J’entrais donc un doigt à l’intérieur, puis deux … C’était tellement chaud à l’intérieur … et cette odeur de sexe qui se dégageait … J’avais envie de la prendre, là maintenant mais je resta sage. Je faisais des va et vient avec mes doigts, de plus en plus vite pendant que ma mère tremblait de plaisir et atteint l’orgasme quelques secondes après. Je bandais comme un fou, même pas besoin de me branler que j’éjacula un peu dans mon boxer.
Ma mère se leva de mon lit, pour rejoindre la douche. Avant qu’elle entre dans la salle de bain, je l’ai intercepté et lui dis
- Tu m’as fait plaisir, je t’ai fait plaisir, on est à égalité maintenant
- J’ai jamais ressenti autant de plaisir depuis tellement d’années … Merci beaucoup Steve, mais c’est malsain ce qu’on fait, on doit arrêter dès aujourd’hui tant qu’il en est encore temps, tu ne crois pas ?
- Je suis de ton avis maman, gardons ça secret
- Nous ne devons pas prendre le risque de coucher ensemble. C’est interdit. Et j’aime ton père …
Elle entra dans la salle de bain, et ferma à clef.
Je n’aurai pas pensé revivre un moment sexuel avec ma mère, je m’étais trompé … Elle m’avait excité, je suis vite revenu sur mon lit pour me masturber, en pensant bien sûr à ma mère, allongé sur mon lit, en train de simuler une partie de jambe en l’air avec moi … son fils.

--Message edité par redflag404 le 2012-01-20 19:49:54--
Partie 4 : Une séance pas comme les autres

Après ce qu’il s’était passé dans mon lit, ma mère ne me parlait plus beaucoup mais me jeta des regards de temps en temps. J’essayais de lire dans ses yeux mais c’était difficile, je pense qu’elle avait adoré ce moment mais avais toujours cette peur de briser la famille.
1 semaine plus tard, je descendis des escaliers pour prendre mon petit déjeuner avec toute la famille.
Ma petite sœur voulait aller au cinéma et nous avions décidé d’y aller dans l’après-midi.  J’allais devoir me coltiner un dessin animée pendant 1h30, la misère …
Quelques minutes après, je montai et je vis ma mère s’habillais dans sa chambre, je pu voir ses sous-vêtements, aujourd’hui elle mit un string noir assorti à son soutien-gorge.
Je lui lançai un « waouuuu ». Elle répondit par un sourire.
- Steve, je dois t’avouer que ça me gêne ce qu’il se passe entre nous, je ne regrette pas … mais ça me gêne, me dit subitement ma mère
- Maman, on s’est fait plaisir tous les deux, maintenant passons à autre chose.
Et je partis sur ces mots. Je savais que ça l’agaçait un peu que je sois parti. J’ai remarqué qu’elle aimait me regarder quand on avait ce genre de discussion. Peut-être voulait elle plus de détails sur ce que je pensais d’elle …
L’après-midi arriva, et nous montons tous dans la voiture, direction le cinéma. Ma mère avait les cheveux complétement détaché, légèrement bouclés et était habillait d’une robe noire, tout comme ses sous-vêtements. Je ne pouvais pas m’empêcher de regarder ses superbes jambes. J’avais une envie folle de les toucher. Ma mère remarqua que je la regardais et semblait heureuse mais gênée. D’un coup elle me dit :
- Steve, ça te dirai pas d’aller voir un autre film à deux au lieu du dessin animée ?
- Euh, dis-je.
- Ah non, je veux qu’on soit tous ensemble, s’exclama ma petite sœur.
Sur ce, on avait décidé de tous aller dans la même salle, pour faire plaisir à ma sœur. Néanmoins, ma mère voulait elle rester seule, avec moi ?
Quelques minutes plus tard, nous étions installés sur les sièges. Mon père était à gauche. Ma sœur était entre mon père et ma mère, et moi tout à droite, à côté de ma mère. Durant les bandes annonces, je vis ma mère en train de tapoter sur son téléphone et me rendis compte qu’elle m’envoyait un texto ! « J’ai vu que tu regardais ma robe dans l’auto, je sus sûr que tu bandais mon fils, lol ». J’étais vraiment surpris du message, je lui répondis :  « Oui, tu es vraiment charmante maman, papa a vraiment de la chance. C’est vraiment dommage que je ne peux pas être à sa place  ». Quand elle reçut le message ses jambes se croisèrent, la vue était magnifique, je bandais comme un fou et ma mère le voyais très bien que ça bougeait dans mon pantalon.
- Je dois aller au toilette, Steve tu m’accompagnes, je ne sais pas où c’est ? Demanda ma mère.
- D’accord. On revient vite, dis-je à mon père et à ma sœur.
Je sortis de la salle en compagnie de ma mère.
- Vite, Steve, on n’a pas beaucoup de temps devant nous.
- Qu’est ce qu’il y a maman ? Demandais-je au niveau de l’entrée des toilettes.
A la fin de ces mots ma mère m’emmena dans une cabine de toilette, ferma le verrou et me plaqua contre le mur et m’embrassas. Je jouai le jeu. Nous avions même mis la langue pendant qu’elle glissa une main dans mon jean. Nous étions seule dans les toilettes, elle me déboutonna le jean et le baissa.
- Mon fils, je me suis fait une raison, j’ai envie de toi, tous les jours je pense à toi. J’en ai tellement envie.
Sur ces mots elle se baissa, me branla de plus en plus vite. J’avais les yeux fermés tellement c’était bon, et quelques secondes plus tard le plaisir était différent, ma mère mis mon sexe à l’intérieur de sa bouche, et suçait. Elle le suçait comme si c’était la sucette la plus bonne du monde. Et moi je prenais un plaisir intense.
- Maman, je vais bientôt jouir, j’ai envie de te faire l’amour ! Lui dis je
- Non pas de pénétration Steve, on ne peut pas.
Elle était toujours accroupie, tandis que je regardais son décolleté. J’imaginais ses seins que j’avais déjà vu à plusieurs reprises désormais.
- Tu aimes mon fils ? Me demanda-t-elle
- Oui Maman, je vais bientôt jouir ! Lui répondis je essoufflé.
- Ejacule dans ma bouche, j’ai envie de gouter ton sperme chéri. Me murmura-t-elle.
10 secondes plus tard, par ces mots indécents, j’éjacula dans sa bouche. Elle aimait ça. J’essuyai le reste avec le papier cul qui se trouvait à côté de moi, pratique.
- Allez viens, sinon ton père va se poser des questions.
Et nous rentrons dans la salle, comme si de rien était. La séance commençait juste quand nous arrivâmes. On s’installa, on se regardait avec tendresse et envie.
- Vous avez été bien long, dis mon père
- Oui, on s’est trompé d’endroits, répondis ma mère, heureusement que Steve était là.
Savoir ma mère mentir à mon père alors qu’elle le trompait, avec son propre fils, me fis plaisir et me rendis encore plus fou de ma mère.
A la fin du film, j’étais avec ma mère un peu plus loin que mon père et ma sœur. Ma mère me confia son envie folle de toucher mon sexe pendant le film.
Pourquoi me faisait-elle autant d’effets ? A chaque fois que je pense qu’il ne se passera plus rien il se passe toujours quelques choses … Quelques heures plus tard, à mon habitude, je repris la raison. Elle était ma mère, et il existe des limites qu’elle et moi ne pouvons pas dépasser. 
Chapitre 5: Nuit torride

La fin des vacances scolaires approchait et depuis l’histoire dans les toilettes du cinéma, il ne s’est rien passé avec ma mère. D’ailleurs le lendemain de ce cinéma je me réveillai et vis un mot laissé par ma mère à côté de mon réveil :
«  Steve, j’ai beaucoup aimé ces moments passés avec toi, on en avait envie tous les deux. Mais nous devons stopper cela tout de suite, je pense qu’on a été trop loin tous les deux. Je me fais du souci pour mon couple et ta sœur et ces moments à deux ne nous mènent nulle part. »

Certes j’étais déçu quand j’ai reçu ce mot mais elle avait raison … La relation que nous avions entamé était interdite, dangereuse mais surtout … excitante et c’est sa qui pose problème … Cette attirance pour l’interdit.
Dans une semaine c’est la reprise des cours.
Lundi soir, je surpris une dispute entre mon père et ma mère. Pour le peu que j’ai entendu, j’ai peu comprendre que ma mère reprochait à mon père de ne pas s’occuper d’elle. C’était le moment de draguer ma mère mais j’étais bloqué suite à son message … Et de toute façon mon père était à côté d’elle, dans le lit. Mon père partait à 4h du matin pour ses affaires. J’avais donc un plan en tête …

Après que mon père soit parti, je me levai directement et entra dans la chambre de mes parents, manque de bol ma mère était éveillé dans son lit.
- Maman, ça va ? Je t’ai entendu te disputer avec papa hier soir.
- Oui ne t’inquiète pas Steve. Installe-toi à côté de moi si tu veux discuter un peu
Je m’approchai donc du lit et me glissa dedans, j’aperçu ma mère de plus près, ses cheveux étaient décoiffés, elle était en robe de nuit, très excitant …
- Qu’est-ce que tu ferais à ma place ? Ton père n’a plus de temps à me consacrer …
- Tu peux toujours te faire du bien … en pensant à moi, lui répondis-je.
- Steve !
- Ah je rigole maman.
Je mis ma main dans mon caleçon, je me touchai le sexe, je faisais quelques vas et vient, discrètement. Sans me poser de questions je me blottis contre ma mère, pour lui faire un câlin. Elle sentit mon sexe contre ses fesses.
- Steve, tu bandes ! Me dis maman.
- Désolé, contrairement à papa tu me fais de l’effet tu sais.
Je place une de mes sur ses jambes, et la remonta à travers sa robe de nuit jusque ses seins.
- Tes seins sont si gros, si bon à toucher …
- Steve, on ne peut pas tu le sais très bien.
Je lui laissa pas le temps de parler davantage et je commença à caresser son vagin. Elle mouilla très vite.
- Steve, arrête ça tout de suite, me répéta ma mère
Je ne lui obéis pas, je me mis complétement sous la couette. Il faisait chaud là-dessous, cette chaleur était accompagné de la délicieuse odeur du sexe de ma mère. Comme un aimant, j’écartis les jambes de ma mère, leva sa robe de nuit et approcha ma bouche près de son vagin que j’embrassa
- Tu veux toujours que j’arrête Maman ?
La respiration de ma mère s’accéléra.
- Non, continue Steve, c’est tellement bon, je suis en manque total.
Sur ces mots je sorti la langue et lécha le sexe de mère. J’avais l’impression de lécher le fruit le plus bon du monde. Je sentais ma mère trembler sous l’effet du plaisir.
- Ohh ouiii, comme ça ! cria discrètement ma mère
Je retira mon caleçon, j’avais envie d’elle, là, maintenant …
- Maman, j’ai envie de toi, faisons l’amour …
Ma mère me repoussa assez violemment.
- Steve, on ne peut pas faire ça ! Pas de pénétration d’accord !
Je ne cherchai pas à discuter et m’éloigna d’elle.
- Mon chéri, prend le pas mal … J’ai une idée, mais tu ne tentes pas de pénétration d’accord.
- D’accord maman, lui répondis-je
D’un coup elle se déshabilla et attrapa mon pénis et me branla.
- Regarde mes seins, ils sont tout dur grâce à toi. Pense à ma chatte quand je te branle, à ta maman, me dit coquinement ma mère
- Oh oui c’est trop bon, je t’aime maman, branle moi plus vite, c’est tellement bon.

Ma mère accéléra le mouvement, je me sentais vide, plein de bonheur et de plaisir. Ma mère stoppa la branlette. J’étais sur le dos et ma mère vient sur moi et posa ses lèvres sur les miennes. On s’embrassa langoureusement tandis que ses seins étaient sur mon torse et mon sexe toucha le sien. J’avais tellement envie de lui faire l’amour … Puis ma mère commença à faire des va et vient en se frottant contre mon sexe. Il n’y avait pas de pénétration mais la sensation était exceptionnelle. En quelque sorte elle me branla avec son vagin.

- Mon chéri, ferme les yeux, imagine toi en train de me pénétrer, en train de me faire l’amour ! OHHHHH OUIIIIIII !!!!!
Et elle accéléra le rythme de plus en plus vite !!!
- Maman c’est tropppp bon ! ENCORE PLUS VITE !!
Puis elle alla encore plus vite, j’étais aux anges, je m’imaginais en train de la pénétrer. Tous les deux on gémissait tellement le plaisir était présent.
- Maman, je vais jouir !!
Et elle s’arrêta, elle descendis sa tête jusque mon sexe et me fit une fellation. Elle me suça parfaitement, aspira mon sexe, elle fit des tours de langues incroyable.
- Ejacule dans ma bouche mon chéri, j’ai envie de goûter à ton sperme !
Je sentis le plaisir monter, je sentis le sperme arrivait. Je tremblais de partout et éjacula dans la bouche, chaude de ma mère qui avait l’air de se régaler !
Quelques secondes plus tard, après avoir repris nos esprits, je lui dis :
- Merci maman, c’était formidable
- Merci à toi aussi j’ai pris mon pied. J’espère qu’on n’a pas réveillé ta sœur avec tout le bruit qu’on a fait, dis ma mère en rigolant.
Nous avons parlé de tout et de rien, puis on s’endormi ensemble, l’un contre l’autre, totalement nus.


Revenir en haut
historikito
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Juil - 22:32 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

wouaaa Okay Okay Okay Okay

Revenir en haut
Touchatout


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 298
Localisation: João Pessoa - BRASIL

MessagePosté le: Mer 25 Juil - 00:19 (2012)    Sujet du message: un fantasme Répondre en citant

Attender, est-ce un copier/coller que tu as fait ? Rien ne te choque dans la conjugaison ? Moi, le non-emploi du passé simple ne me donne pas envie de lire ce texte ! Rolling Eyes
_________________
Tu n'aurais sur moi aucun pouvoir s'il ne t'avait été donné d'en haut. Jésus à Ponce Pilate


Revenir en haut
MSN
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Forum, espace de discussion -> Fantasmes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom