le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Présentation Jocelyne
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Forum, espace de discussion -> Confessions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jocelyne


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2015
Messages: 6
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 10:35 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Salutations à tout le monde.


Je m'appelle Jocelyne, j'ai 49 ans, mariée depuis 26 ans à  mon mari. Je suis heureuse et épanouie dans mon couple. Cependant, depuis 3 ans, je possède une relation très particulière avec mon neveu qui a aujourd'hui 27 ans. Il fait de moi se qu'il désire. Cependant cela fait plusieurs années que je lui suis inconsciemment soumise. Cela a commencé physiquement entre nous, quand je lui ai racontée ma première histoire d'amour qui a été très particulière elle aussi. Il n'a fait que suivre le même chemin que mon premier amoureux a emprunté avec moi. Avant cela, il n'y avait aucun geste ni aucun propos déplacé, même si beaucoup de choses montraient que j'étais déjà à lui. Cependant on a toujours été très proche, très complice. Il n'y a jamais eu de gènes ou de tabou entre nous. Être nue ou en petite tenue devant lui était normal et sans arrière pensée, pour moi, comme pour les autres membres de ma famille qui me regarder faire. Cependant, mon neveu à toujours eu ses arrières pensées. Cela était évident mais personnes n'y voyaient rien. Même quand il me disait de mettre telle tenue, de sortir avec lui en portant tel vêtements, qu'il ne fallait pas que je dise à quelqu'un que c'était lui qui me disait quoi porter et quoi faire. Par contre pour être franche, la première fois qui c'est passé physiquement quelque chose entre nous, je me suis sentie un mot que je ne peux pas écrire ou prononcer. Avec le temps, il m'a ouvert les yeux  et il fait de moi une femme à la vie exaltante et palpitante, une vie qui me permet de me sentir vivante.


Je suis ici car depuis que je suis à lui, ma vie à complètement changée, je suis passée par tout les stades. De la dépression à l'angoisse en passant désormais par la joie et l'amour. Aujourd'hui, et depuis deux ans, ma vie est exaltante, palpitante, extraordinaire,  cela grâce à la relation sexuelle que je possède avec mon neveu. 


Mon neveu ignore ma présence sur se genre de site car il n'est pas branché porno malgré ses désirs sexuellement pervers et vraiment très sadique. 


J'aime la vie que je possède mais cela n'est pas toujours facile. Depuis quelques mois, je parcours différents forums et différents sites en espérant pouvoir trouver un endroit où me confier, me soulager afin d'en parler avec des personnes qui vivent se que je vies, ou du moins, qui comprennent et respectent ma relation aussi étrange et immorale soit elle. 


Jusqu'à maintenant, les endroits visités n'apprécient pas le bdsm, pratique mal vue, et l'inceste encore pire. Alors les deux ensembles... Les rares sites qui parlent d'inceste, à lire les personnes, c'est une relation facile, sans conséquences. De vrais fantasmes mais certainement pas beaucoup de vécus.


Je comprends que sur se se genre de site, la plupart des personnes viennent la pour assouvir leur désirs, mais cela ne doit pas empêcher de dialoguer sincèrement. Non, me faire baiser comme la dernière des salopes n'est pas sans conséquences sur ma vie. Oui j'aime cela, non j'aimerais pas que cela change, mais avoir la queue de mon neveu dans mon cul pendant que j'envoie un message à mon mari, c'est excitant, mais c'est pas toujours sentimentalement facile. Devoir acceptée de laisser mon neveu me remplir de sperme ma chatte, dans la cuisine, alors que dans la pièce à côté il y a une dizaine de membres de notre famille réunis,c'est excitant, mais effrayant et non sans conséquence si quelqu'un venait à nous surprendre. 


J'aimerais juste pouvoir partager et discuter de l'inceste sans qu'on me juge, ni qu'on m'insulte car je partage se que je ressens. Je suis consentante et demandeuse auprès de mon neveu, mais confiée que j'ai peur, que je souffre tant physiquement que moralement ou sentimentalement par son comportement malgré se désir que rien ne s'arrête, ne m'enlève pas le droit de m'exprimer et de partager. 


Pardonnez moi si je ne suis pas au bonne endroit. L'utilisation d'internet avec ses codes,  ses us et coutumes n'est pas encore évident pour moi.


Merci d'avoir pris le temps de me lire et si mon comportement et mon désirs de partage n'est pas bienvenue ici, vous pouvez m'en faire part sans me manquer de respect svp. C'est pas parce que d'une vision extérieur on pourrait croire que j'ai perdue ma dignité en acceptant de subir se que je vie que je n'ai pas le droit au respect.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Oct - 10:35 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Christ in love


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 125
Localisation: var

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 10:47 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Jocelyne, tu n'as pas a avoir honte et tu ne dois pas t'escuser... Fais de ta vie ce que tu desires car on ne meurt qu'une fois.. Pour ma part tu es au bon endroit pour en parler. Bien sur tu auras de MP de personnes étranges qui voudront creuser dans ta tête mais dis toi que tu n'es pas la seule..
_________________
Maman incestueuse et heureuse....


Revenir en haut
Christ in love


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 125
Localisation: var

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 10:48 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

N'hésite pas une seconde...
_________________
Maman incestueuse et heureuse....


Revenir en haut
Jocelyne


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2015
Messages: 6
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 10:53 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Merci pour se message rassurant. Ma vie n'est pas toujours facile,devoir vivre cette relation,aussi merveilleuse soit elle n'est pas toujours facile. Il y a assez de problèmes dans notre vie pour pas qu'on se manque de respect ou rabaisser d'autres personnes sur se genre de site. Pourtant, on est tous d'accord pour dire que certains aiment justement créer des problèmes sur se genre d'endroits, comme si il y en a pas assez dans la vie de tout les jours. 

Revenir en haut
Christ in love


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 125
Localisation: var

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 11:20 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Laisse les médisants, et dis nous pourquoi lui et pas un autre?  Laisse parler ton coeur.
_________________
Maman incestueuse et heureuse....


Revenir en haut
redflag44


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 194
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 11:33 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

@ Jocelyne, tout d'abord, bienvenue parmi nous, en espérant que tu trouveras ce que tu recherches, compassion, soutien et réconfort !

Et tu es à la bonne place pour nous en parler, n'hésite pas à nous raconter comment les choses se sont passées, comment s'est déroulé cette première fois !
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
Jocelyne


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2015
Messages: 6
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 12:39 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

J'ai vécue des choses plus jeune que je ne regrette pas, loin de là, j'étais amoureuse, naïve et ignorante auprès d'un homme plus âgée que moi. C'est avec lui que j'ai remarquée que j'étais stérile. Quand j'étais jeune, le sexes était beaucoup plus tabou qu'aujourd'hui. J'osais pas à en parler à mes parents et mon premier amour ne se privé pas de me prendre tout les jours sans précautions. J'aurais du tombée enceinte plusieurs fois, au moins une fois car pendant près de 5 ans il m'a prise tout les jours. Plus tard j'ai eu la confirmation de ma stérilité. 


J'ai eu la chance de trouver un homme merveilleux. Attentif, attentionné, délicat, passionné, prévenant et surtout travailleur. Très travailleur, au point que je le voyais rarement. Mais il a toujours accepté ma stérilité, c'est peut être moche à dire ainsi, mais c'était pour lui la sécurité de ne pas avoir d'enfant. Son travail passe en premier, ensuite moi, il n'avait pas de temps à consacrer à un enfant, ses temps libre, il me veut pour lui, et de se point là, je ne pouvais rêver mieux. 


Mon frère c'est marié, ayant repris la ferme de nos parents, sa femme étant agricultrice aussi, je gardais souvent mon neveu. J'avais le rôle de nounou en plus de tata. Bien sûr, avec le temps, mon neveu préférait venir à la maison que d'aller à la ferme. A la maison il pouvait jouer à la dernière console sortie que son oncle lui offrait. Mon mari a toujours accepté mon neveu. Il c'est aperçu avec le temps que d'avoir un fils aurait pas été si désagréable. Mais notre situation nous convenait à la perfection, le choix ne pouvant pas se poser. 


Étant souvent très seule toujours, mon neveu venait très souvent me voir, mêle si au début j'étais consciente qu'il venait surtout pour jouer à la console et éviter les corvées de la ferme.  Il  sortait très peu. Son temps libre était partagé entre ses études et les jeux vidéos. Pour ne pas me sentie seule et partager ses moments avec lui, j'ai commencée à jouer au mario et zelda. Je me suis vite prise à aimer moi aussi les jeux vidéos, même si mon neveu à toujours été beaucoup plus doué que moi. Aimant être à l'aise chez moi, mon neveu a grandi en me.voyant très souvent nue ou en petite tenue. Rien de provocant, juste naturelle. Cela ne choquer ni mon frère et ma belle soeur, ni même mon mari. Pour nous il n'y avait rien de malsain. Bien sûr, tout le monde ignorait qu'il nourrissait des envies perverses à mon égard. Cependant, il ne les a jamais montraient et a toujours été respectueux et n'a jamais eu un seul geste ou parole déplacé envers moi. 


Il a continué de grandir, nous étions de plus en plus proche, de plus en plus complice. Nos câlins dépassaient un peu le stade moral, mais une fois de plus il n'y avait rien de malsain et c'était tellement naturel que c'était limite normal pour nous. Une fois de plus il n'y a jamais eu un geste de déplacé ni aucun propos à double sens. De mon côté, il n'y avait jamais eu d'arrière pensées non plus.


Il a prise ses premières cuites avec moi. Il a eu ses premières copines, mais il a toujours été très discret sur le sujet, puis ses histoires ne duraient pas assez longtemps pour que cela soit remarquable. Il y a eu beaucoup de copines que  tout le monde ignoraient selon lui. 


Avec mon mari, le sexe n'est pas très présent. Il prend soin de moi à la perfection. Cependant il a toujours apprécié que je sois habillée un peu sexy, un peu vulgaire pour lui, mais une fois de plus sexuellement, très très peu présent. Cela me convenait,  plus jeune, j'ai connue une relation sexuellement extrême douloureuse, je n'avais jamais jouie, et avant mon neveu, je n'avais jamais jouie non plus. Plus jeune j'étais amoureuse,  mais il ne m'a pas fait aimée l'acte sexuel.


Mes.besoins charnelles étaient donc peu encombrantes dans ma vie. Si pour mon neveu effleuré ma fesse ou ma poitrine était pour lui source de fantasme, pour moi c'était anodin, même pas remarquable mais me donner certainement pas d'envie ni de pensée cochonne.


Alors qu'il avait 18 ans, il devait partir faire le réveillon de  Noël chez la famille de ma belle soeur. Pour ma part j'étais seule. Ce n'était pas la première année que je passais Noël seule, mais c'était très rare, assez pour moi éprouvée beaucoup de tristesse dans ses moments là. 


Ne souhaitant pas perdre le moral, je m'étais habillée sexy et provocante, espérant comme à ses rares moments de solitude imposé,  que mon mari rentre passé Noël avec moi. Je portais une robe noire transparente, ma poitrine étant que légèrement caché mais assez visible par le sombre tissu transparent. J'avais pas mise de sous vêtements, j'étais nue sous ma robe et cela était visible. 


Vers 20h, j'entendis la porte s'ouvrir, croyant que c'était mon mari, je me précipitée dans la cuisine nous servir une coupe de champagne. Cependant, c'était pas mon mari mais mon neveu.


Il m'avoua qu'il avait apprit que j'étais seule pour Noël, que mon frère lui avait dit alors qu'il montait en voiture. Il ne voulait pas me laissait seule et à préférer passé Noël avec sa vieille tante plutôt qu'avec ses cousins et oncle et tante dans la famille de sa maman. 


Je me souviens avoir beaucoup pleurée. Il m'a pris tendrement dans ses bras et m'a dit qu'il ne regrettait pas de passer Noël en ma compagnie.Il à alors reculé de quelques pas, m'a tournée sur moi même et m'a certifiée que j'étais son cadeau de Noël. Que si il me savait habillée ainsi, il serait venu plus tôt. Je me sentais flattée, mais je n'ai pas relevée se propos,  bien trop heureuse de ne pas être seule et d'être avec mon neveu qui souhaitait ma compagnie. 


Suite à cette épisode, il a commencé à me dire quoi mettre. Au début il souhaitait que j'enfile la robe que j'avais pour Noël. Puis selon mes tenue, il me demandais d'enlever ma culotte et/ou mon soutien gorge. Je le fesait sans arrière pensée, et par la suite, en repensant à tout cela, je me rendais pas compte combien j'étais naïve de le faire naturellement pensant pas à mal. Il a commencé à m'offrir des tenues affriolantes que je ne mettais que pour lui. Aimant nous promener tout les deux en ville ou en forêt, il me demandais de m'habiller légère, limite indécente. Une fois de plus j'excecutais car la manière de faire était naturelle, normal. Tout cela c'est passé sur plusieurs années,  c'était très progressif et personne ne soupçonné son comportement qui était immoral et malsain. 


Puis pour ses 25 ans, il a ramené de la marijuana. C'était la première fois que je fumais de l'herbe contrairement à lui. On était que tout les deux, il a insisté pour que j'essaye au moins. J'ai acceptée pour lui faire plaisir. Au bout d'un moment, j'étais bien, légère et stone. Je n'ai que quelques bribes de souvenirs recollé avec se qu'il m'a raconté plus tard. 


Il a profité de mon état pour caresser ma poitrine. Je me souviens d'avoir été gênée de sentir sa main sur mon sein et j'ai pas eu la force de le repousser quand il sortit mes miches à l'air. J'étais sur le canapé, avachie, impossible de bouger mais consciente, en bonne partie. J'avais les deux sein à l'air et il était devant moi, il me peloter la poitrine, palpant mes seins, pinçant mes tetons. Je me suis mise alors à raconté ma première expérience en répondant à ses question machinalement. Je lui ai racontée mon histoire, que pour faire court, étant plus jeune, par amour j'ai laissée un homme être sexuellement brutal envers moi, que j'étais docile et soumise à lui par amour. 


C'est à partir de se soir là que ma vie changea. J'allais vivre un enfer avant de découvrir que j'avais la chance de vivre une histoire extraordinaire, une histoire exceptionnelle (pas si exceptionnelle que ça quand je lis les histoires ici et là). Malgré se qu'on peut pensés ou la façon d'interpréter mon passé, je ne regrette rien et je serais prête à revivre cet enfer les yeux fermés pour ne pas perdre cette relation qui me lien à lui. 


Après je suis consciente que si j'ai cette relation et que je désire cette relation,  c'est parce que je le vis avec mon neveu, cela aurait été une autre personne, je n'aurais pas réussie à trouver le bonheur et la joie, car oui, c'est tout ses petits moments qui me fait vivre qui sont source de joie et de plaisir. 


Dernière édition par Jocelyne le Ven 2 Oct - 14:31 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
redflag44


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 194
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 13:02 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Quand l'Amour se mêle à la transgression, tout devient merveilleux !

Merci de te confier, nous sommes suspendus à tes lèvres !
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
Christ in love


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 125
Localisation: var

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 13:57 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Très belle histoire... Merci...
_________________
Maman incestueuse et heureuse....


Revenir en haut
Jocelyne


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2015
Messages: 6
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 15:12 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

C'est Moi qui vois remercies pour votre accueil. J'ai longtemps hésitée à me confier, mais ma meilleure amie m'a dit que cela pourrait être bénéfique d'avoir des avis objectifs car non acteurs de ma vie.

Cependant c'est pas évident de mettre des mots sur mon histoire. Dans ma tête cela paraît bien, mais une fois écrit, j'ai l'impression d'être victime et non une femme épanouie. Pourtant mes mots reflètent la situation que je vis chaque jours, mais en me lisant, je n'arrive pas à croire que vous pouvez être convaincus de mon bonheur tant j'ai l'impression d'être forcée et obligée, pourtant, cela est normal au vue de mon rôle de tante soumise et docile.

Je me perds dans mes propres mots, j'ai l'impression que les doutes, les peurs et la douleur que je pouvais ressentir les premiers temps, restent gravées dans mon texte sans pouvoir exprimer le bonheur et le bien être que je ressens à être "contrôlée" par le sadisme et la perversité de mon neveu.

Ce n'est pas tant d'être fouettée, frappée, malmenée, humiliée et rabaissée qui me rend heureuse (quoi que defois) mais c'est la situation qui rend cela exceptionnelle, le comment du pourquoi qui fait que je suis fière et heureuse de vivre cela.

Ma meilleure amie ne comprends pas comment je peux être heureuse et fière de cela, pour elle je possède le syndrome de stockholm, même si je trouve que cela n'a aucun rapport et combien même si c'était le cas, je trouve ma vie merveilleuse et c'est le principal. C'est d'ailleurs à cause de se dernier point qu'elle respecte ma relation car me connaissant depuis longtemps, elle remarque que ma joie et mon bonheur n'est ni simulé ni irréelle.

C'est aussi pour cela que j'ai osée franchir le cap de me livrée à vous, savoir si d'autres personnes sont fières et heureuse d'être se que d'autres diraient maltraitées, alors que ce n'est pas le cas. Je suis heureuse d'être la femme qui permet à mon neveu de vivre quelque chose que très peu de femmes acceptent. Une fois de plus je n'aime pas avoir mal, mais je l'accepte et le demande car cela me permet de me sentir au moins pour mon neveu, exceptionnelle et hors du commun (et on ecouterait ma meilleure amie elle me dirait que je sors les même arguments que quand je lui ai raconté mon premier amour...)


Revenir en haut
Œdipe69


Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2015
Messages: 41
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 15:45 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Bienvenue Jocelyne, très touchant tes témoignages
_________________
"le seul moyen de se débarrasser d'une tentation c'est d'y céder"


Revenir en haut
redflag44


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 194
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 15:49 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

@ Jocelyne, comme je le suppose, d'après ta dernière confession, ta relation incestueuse tante-neveu est teintée de sadomasochisme, pourquoi pas ? Il n'y a rien de honteux à ça, c'est un comportement qui existe depuis toujours ! Si tu aimes ce genre de relation, profites-en au maximum, ne cherche pas à savoir s'il est naturel ou non, dis-toi bien que rien n'est interdit quand le plaisir est au rendez-vous !

Bien sûr, il y a des limites à ne pas dépasser, il ne s'agit pas de faire mal pour faire mal, mais d'infliger une douleur afin de décupler le plaisir !

Pourrais-tu nous raconter en quoi consistent ces séances de sadomasochisme ? Comment elle ont commencé, puis, progressé ?
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
Jocelyne


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2015
Messages: 6
Localisation: Auvergne

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 19:43 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Merci pour l'intérêt que vous me portez, je pensais pas susciter autant d'intérêt.

Je ne peux pas parler vraiment de séances sadomasochisme, c'est ma relation entière qui est ainsi. Enfin d'un certains point de vue car en dehors de notre relation sexuelle, mon neveu est très attentionné et délicat envers moi. Certes, désormais cela se passe qu'en présences de personnes qui puissent nous voir, mais de temps à autres, j'ai l'impression de vivre un vrai moment d'amour comme dans les comptes de fées. Il me caresse tendrement ma joue, me dit des mots doux, des mots d'amour. Ses gestes sont tendres, délicat, voir fébriles. Seul son regard ne change pas. J'aime plus que tout ses moments unique. Bizarrement, mon mari m'offre les mêmes instants, me fait l'amour tout aussi passionnément, délicatement et me fait jouir aussi. Cependant, entre mon neveu et mon mari, la jouissance n'est pas la même. Avec mon mari, c'est normal, logique, c'est la routine. Je sais comment cela va se passer à quelques détails prêt, mais son comportement sera identique.

Avec mon neveu, j'ai mon coeur qui bat la chamade à 200 à l'heure, je ressens que mon corps est beaucoup plus réactif, beaucoup plus sensible. Je suis consciente que cela est dû au fait que mon neveu maltraite mon corps. Il ne me fait pas mal pour le plaisir de me faire mal. Il me fait mal par plaisir d'utiliser mon corps à sa guise sans retenue, par plaisir de voir que je me laisse faire alors que mon corps me réclame de supplier qu'il arrête. Dans ses moments d'actes charnels peins de tendresse et d'affection, je sais que je vais jouir, je sais qu'il va utiliser mon corps non pas pour se faire jouir, mais pour me faire jouir. Cependant, comme vous l'avez dit, la douleur est utilisée pour décupler mon plaisir (et pour lui aussi), le fait de savoir si mon corps va souffrir ou non me rends plus sensible, plus à l'écoute si on peut dire. La douleur peut venir de bien des façons. Lorsqu'il me leche, mon sexe bouillone, profites de se moment de plaisir car il va pouvoir me mordre à chaque instant et m'arracher un cri de douleur, mais cette douleur decuplera la sensation de sa langue sur moi. Si il ne me mord pas, je vais sentir la jouissance monter en moi, mes jambes trembler. Je vais retenir ma jouissances jusqu'au derniers instants car jusqu'au dernier moment il pourra m'infliger une douleur atroce retardant se moment de bonheur ultime. Si c'est le cas, j'ai se sentiment de vouloir jouir à tout prix, tout faire pour me sentir libérée et ma jouissance et profonde. Si au contraire il me laisse jouir sans m'avoir infligée de douleur, je sais que mon corps sera en paix le temps d'apprécier, et alors ma jouissance n'est pas profonde et puissante mais lente et enivrante.

Le fait de subir des violences sexuelle physique et morale avec mon neveu m'a fait découvrir d'autres manières de jouir, d'autres sensations de jouissances. Certes, ses moments de jouissances physique sont espacés dans le temps, mais cela permet de ne jamais savoir comment il va me faire atteindre la jouissance. Le reste du temps, il martirise mon corps non pas par plaisir de me faire mal, mais comme j'ai écris, par plaisir de constater que je suis à lui, qu'il peut tout me faire.

Lorsque mon mari se retrouve dans le salon à regarder le match de foot, lorsque mon neveu arrive dans la cuisine et me pince mes tetons, il les pincent à m'en faire pleurer, il me les tords, les etirent et je ne dois émettre aucun son pour ne pas que mon mari ne suspecte quelque chose. Au début cela était dur d'accepter un tel châtiment. Vous dire que je mouillais comme une folle serait mentir. Mais dans ses moments là, je le sent paradoxalement sensuel. Je ne pourrais dire mon ressentiment.

Cela a commencé progressivement. Comme je l'ai écrit dans mon précédent message, il a commencé par maltraités ma poitrine, délicatement au début, puis il était de plus en plus douloureux et sadique en même temps que ses pénétrations étaient plus lente, plus langoureuse.

Ensuite il me frappa les fesses, me disant combien c'était merveilleux de me les claquer. puis il frappa mon sexe mouillé. Cela c'est passé relativement vite. Le premier mois, je me sentais honteuse, dit comme ça c'est violent, enfin plus violent que la réalité, mais il me prenait de force, m'obligée à recevoir ceci ou cela, à subir telle ou telle chose.

Le premier mois a été un enfer, c'était le pire moment de ma vie. Je n'étais plus sa tante, ni même une femme, j'étais sa vide couille, son objet qu'il maltraité physiquement (rien de méchant car c'était soft encore) mais il m'humilier, me rabaisser et m'insulter alors qu'il me baiser de plus en plus fort sans aucune considération envers moi. Puis un soir qu'il me sodomiser, il me chuchota mon passé. Je n'avais aucun souvenir de lui avoir raconté, mais c'était le cas. Il m'a longuement parlé alors qu'il était toujours dans mon anus. Ses paroles étaient criant de vérité. Suite à cette discussion, cela changea, j'avais retrouvée mon merveilleux neveu et c'est ainsi qu'il me fit découvrir une vie de bonheur insoupçonnées et pourtant à porter de moi. Être sous son emprise n'était plus un enfer, mais une bénédiction. Je ressentais et je vivais ma vie différemment. C'est pour cela que je ne regrette pas d'avoir vécue cet enfer et je suis prête à le revivre pour que ne rien s'arrête. (je dis ça car je sais que je ne vivrais plus jamais un tel supplice avec mon neveu).

Je pourrais raconter cet enfer qui changea ma vie d'une drôle de manière et bizarrement en merveilleusement mieux, mais je ne souhaite pas vous choquez en avouant que se fut un mois non consentie. Je comprendrais parfaitement cela, après tout, le plus important c'est que je suis heureuse de vivre, mais je sais que d'expliquer pourquoi n'est pas toujours conseillée je pense


Revenir en haut
Œdipe69


Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2015
Messages: 41
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 19:51 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

je te comprends tout à fait dans ces moments de plaisir et de souffrance ou tout se mélange harmonieusement  Wink
_________________
"le seul moyen de se débarrasser d'une tentation c'est d'y céder"


Revenir en haut
nadine


Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 32

MessagePosté le: Sam 3 Oct - 01:22 (2015)    Sujet du message: Présentation Jocelyne Répondre en citant

Jocelyne, ce que vous racontez  si longuement (et ce n'est pas fini), ce n'est pas de l'inceste. La relation et le mariage sont autorisés entre oncle-nièce, tante-neveu. De plus cette relation consentie "routinière"  entre adultes semble admise par votre entourage.
Que sont devenues les vraies belles histoires incestueuses ? Il faut aller les lire en français ou en anglais sur les sites canadiens avec les débats que ce genre de relation suscite. Il faut peu de mots pour en parler, et ce qui importe c'est comment c'est arrivé, comment cela s'est passé, et ce qui en a résulté de la relation "après". Je vais encore me faire des ennemis, lassée que je suis des aventures répétitives sans originalité... en attente du récit qui pourrait nous inviter à nous confier à notre tour. On peut avoir l'impression que les participants qu'on a pu connaître ici, ont déserté ce site naguère si vivant.


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Forum, espace de discussion -> Confessions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom