le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Mon histoire
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Forum, espace de discussion -> Confessions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hanauer


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Allemagne

MessagePosté le: Mer 29 Avr - 20:12 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Salut Madeline,merci pour ce début de ton histoire
Tres Bien racontée. j'attend la suite de ton recit   


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Avr - 20:12 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ness


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 114
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 11:26 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Merci de ces confessions ...
_________________
Tender-Ness
---------------
Rêveur compulsif


Revenir en haut
guizmo5


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 63
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 12:10 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Encore une fois je pense qu'il est important que tu donnes des détails sur la façon dont tu étais vêtue lors de tels ou tels événements cela nous permet de davantage nous imprégner de ton récit.

Revenir en haut
Madeline


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2015
Messages: 13
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 16:14 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Dures journées ces derniers temps, beaucoup de travail, mais ça se tasse enfin un peu Smile.
Alors j'en profite pour venir poursuivre la suite de mon récit et vous remercier pour vos encouragements. 


Comme je vous l'ai dit, mon fils s'est presque enfuit après m'avoir volé un presque baiser. Il a laissé la porte de ma chambre ouverte tandis que moi je restais statique. J'étais rouge pivoine, mon sang s'est mis à bouillir dans mes veines. Tout se mélangeait dans ma tête et je me répétais encore et encore "c'est mal, il n'avait pas le droit, pourquoi a t-il fait ça, c'est mal, c'est mal."  Mad
Du moins c'est ce que je croyais. Car plus les secondes passaient plus j'avais chaud, une chaleur qui envahissait mon bas ventre. J'ai écarquillé des yeux. Et pliant les genoux, j'ai glissé mes deux mains sous ma robe rouge pour les poser à plat sur ma culotte rose en coton. Il était détrempé.  Embarassed
Je ne savais pas ce qu'il se passait, ce qui m'arrivait. Puis j'ai vite compris, je me suis faite une raison : je désirais mon garçon  Embarassed . Brusquement, je me sentais mieux, j'étais soulagée, libérée d'un grand poids. Et je suis tout naturellement descendue en bas, légère comme un papillon  Very Happy .


En bas, la fête battait son plein, il y avait de la musique, quelques personnes qui dansaient du rock, une bonne partie des invités postés devant le buffet installé. J'ai cherché mon garçon du regard qui était en train de faussement discuter avec un groupe de camarades. Et quand nos yeux se sont croisés, j'ai aperçu de la peur, de l'inquiétude sur son visage. Mais mon sourire l'a étonné avant de le rassurer. Nous avons fait comme si de rien n'était, et il me présentait à ses amis avec qui je discutais joyeusement. Ils étaient contents de voir la maman de Gabriel et on me complimentait sur mon allure, ma robe et le fait que j'étais plutôt "cool" comme maman si je participais à une fête de son garçon.  Cool
Et mon fils et moi échangions quelques discrets regards sans oser faire quoi que ce soit. Avec tous ces jeunes hommes et ces jeunes filles, le fait que ce soit nouveau… Je redevenais un peu une adolescente inexpérimentée. J'ai tout de même feint de demander à Gabriel d'aller chercher un nouveau fut de bière, ce qu'il fit sans comprendre, tandis que je le suivais à la cave. Je n'en pouvais plus. Ma lèvres asséchées criaient doucement leur envie. Et c'est lorsque nous fûment tranquille que nous nous échangeâment un dernier regard avant de se jeter l'un sur l'autre  Embarassed


Mon dieu les lèvres de mon fils lorsqu'elles se plaquèrent furieusement sur les miennes  Embarassed . Nos bouches ne se décollaient plus, j'étais presque plaquée contre le mur, un de ses genou instinctivement placé entre mes jambes tremblantes, tandis que sa langue forçaient l'entrée de mes lèvres  Embarassed . J'avoue que je n'ai jamais mouillé comme cela. Fiévreusement, j'entremêlais mes doigts dans ses beaux cheveux, mes ongles se plantaient dans une épaule et je poussais des gémissements muets, étouffés par sa bouche gourmande.  Embarassed  Mon garçon embrassait sa propre mère  Shocked .


Cela n'a malheureusement duré que quelques minutes. J'ai du interrompre nos ébats buccaux, la poitrine en feu, pour lui proposer de remonter de peur que quelques ne se doute de quelque chose. Ca aurait été la catastrophe. Il a acquiescé avec un sourire et nous sommes remontés avec le fût.


Ce dont je n'avais pas fait attention, c'étaient les traces de rouge à lèvres qui ornaient sa bouche. Il a été sévèrement questionné par ses camarades à qui il a feint une belle excuse d'une voisine craquante à côté tandis que je souriais à quelques mètres seulement dans l'ombre, un doigt sur mes lèvres qui venaient de gouter à celles de mon fils.  Embarassed


Le goût de sa bouche… Olala, rien qu'à ces souvenirs, ça me rend toute chose ! 


Revenir en haut
EXCALIBURE77


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2012
Messages: 65

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 18:36 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

superbe recit vivement la suite..

Revenir en haut
Sven


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 892
Localisation: Isère

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 20:18 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Magnifique, Madeline !! C'est de mieux en mieux.... et tu ajoutes plein de détails absolument troublants.. Merci à toi. Tu peux continuer dès que tu veux  Very Happy
_________________
Il n'y a rien de sale entre 2 adultes, propres et consentants (euh.. 2 ou plus ;-)


Revenir en haut
Yahoo Messenger
guizmo5


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 63
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 00:58 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Merci Madeline écrit nous vite la suite car nous sommes suspendus à tes lèvres se qui est de circonstance je crois. Peux tu essayer de nous faire vivre également ton attente entre ces baisers enflammés et vos retrouvailles une fois la fête terminée? Nous dire ce que tu as ressenti durant ces longues minutes ou heures?

Revenir en haut
Skilar


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2012
Messages: 273

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 20:50 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

superbe récit, hate de lire la suite!

Revenir en haut
Ness


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 114
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 08:01 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Très jolie suite ...
_________________
Tender-Ness
---------------
Rêveur compulsif


Revenir en haut
Madeline


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2015
Messages: 13
Localisation: Lille

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 15:33 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Merci encore de vos encouragements, vraiment ça me touche beaucoup et ça me soulage grandement  Okay .


Comme je vous l'ai dit, la soirée s'est poursuivie comme ça, entre mon tendre fils qui essayait de gérer au mieux ses invités et de rapides, discrètes mais non pas moins intenses embrassades durant lesquelles nos langues et nos lèvres battaient frénétiquement la musique que l'on pouvait entendre la cave, les toilettes ou la buanderie dans lesquelles nous essayons tant bien que mal de nous dissimuler  Embarassed .


La peur de nous faire surprendre m'empêchais de les poursuivre trop longtemps tout en me stimulant. Mais les attentes entre deux baisers semblaient interminables ! Je ne passais la soirée que pour ça, avec la sensation que cela ne serait que nos uniques fois  Embarassed . Aussi voulais-je en profiter au maximum. Et Gabriel me le rendait bien, jamais encore on ne m'avait embrassé avec autant de fougue, de passion… voir de perversité. Car il faut l'admettre, cette situation était pour moi au summum de la perversité. Sur l'instant, c'est ce qui m'excitait, moi femme prude de nature. Mais le lendemain, ce n'était plus le cas.  Mad  Mais je m'avance.


J'essayais de ne pas trop me glisser dans la fête. Je ne voulais éveiller aucun soupçon et cela aurait fait étrange. La fin de la soirée approchait, certains étaient rentrés, des couples s'étaient formés et avaient demandé à pouvoir réquisitionner les chambres d'amis, d'autres, imbibés, s'étaient tout simplement affalés sur les canapés disponibles. Il ne reste plus que mon Gabriel et moi à tenter de ranger un maximum possible pour épargner les corvées du réveil Rolling Eyes  Entre les verres vides, quelques traces de nourriture par terre, les assiettes qui s'empilaient, les bouteilles, bref, les aléas d'une soirée typique. 


Mes sens étaient aux aguets tandis que Gabriel était tout simplement épuisé. Je ne pouvais pas lui en vouloir après tout, il était presque 4 h du matin et nos derniers baisers, un peu paresseux à cause de la fatigue, n'en restait pas moins tendre, les plus tendre de la soirée. Nous n'étions plus poussés par le temps et la précipitation, nos langues et nos lèvres étaient devenues plus précises et je ressentais mieux la chaleur de sa bouche enflammer l'ensemble de mon visage.  Embarassed


Il faut dire que l'excitation revenait : nous entendions très distinctement un couple au-dessus de nous en train de se faire plaisir dans la chambre d'amis.  Cool  Les planches grinçaient en même temps que le lit, ce qui ravivait à un peu nos esprits. Parfois, sa main s'égarait sur mes reins pour remonter ou descendre sur un sein ou une fesse. D'une pichenette, je me devais de le repousser. Comme si une ultime barrière m'empêchait de commettre l'irréparable tout en flirtant avec la limite de l'indécent. Les mêmes tracas me revenaient en tête, amoindris qu'ils étaient par l'excitation : Et ma fidélité envers mon mari ? Et le fait que ce soit mon fils ? Et mes deux jumeaux qui étaient sous le même toit ? Et les garçons et filles qui dormaient ici ? 


Je me battais contre ma propre conscience. Même si tout mon corps le réclamait, je me contenterais de ne lui offrir que mes lèvres, et rien de plus. Un contrat que je m'étais fixée. Et plus il me prenait la bouche, plus je me disais que mes lèvres avaient une plus grande faim que je m'étais imaginée. Après plusieurs années d'abstinence où ma libido s'était envolée, voilà que la garce revenait pour me faire commettre un péché. Et elle parvint à ses fins, tandis que j'emmenais mon garçon dans la salle télé, là où se trouvait le sapin décoré avec quelques restes de papiers cadeaux déchirés et froissés.


Sa maman ne pouvait se donner à lui… Mais elle lui donnerait tout de même un petit cadeau de Noël dont il se souviendrait. Dans ma tête, je savais que c'était une bêtise, mais il était trop tard. Tandis que mon garçon perplexe et un peu inquiet s'asseyait sur le canapé, je me mettais à genoux face à lui. 


Revenir en haut
Ness


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 114
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 15:47 (2015)    Sujet du message: Rhôôôôô Répondre en citant

Madeline,

cette aventure est absolument exquise, fabuleuse ... Très bien écrite ... Bravo

Ness
_________________
Tender-Ness
---------------
Rêveur compulsif


Revenir en haut
guizmo5


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 63
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 15:59 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Merci pour ce temoignage qui s etoffe de jour en jour. Donne nous vite la suite même si l on devine facilement ce qui va se passer. Mais j ai hate et j espere que cela te stimule autant d ecrire que moi de te lire. 

Revenir en haut
Madeline


Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2015
Messages: 13
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 19:01 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Croyez-moi, cela me plait et me stimule de plus en plus d'en parler  Embarassed .
Quand j'y repense, je me demande encore comment j'ai osé me retrouver à genoux devant mon garçon  Shocked . Est-ce que c'était de la perversité ? De l'amour envers mon fils ? Un manque ? Un peu de tout cela ? Je ne sais pas. Toujours est-il que c'était ce qu'il se passait. J'ai retiré mes talons pour être plus à l'aise et me suis assise sur mes fesses tandis que Gabriel me contemplait, un peu nerveux, sachant lui aussi que se passait un tournant assez… radical au sein de la famille. 


Dans la semi clarté de la pièce, je distinguais nettement la bosse qui déformait son pantalon. Je réalisais alors vraiment que mon fils bandait… Il bandait pour sa maman. Je me disais que j'allais lui demandais s'il voulait que l'on s'arrête, mais cela me bloquerait alors moi-même et je ne voulais pas cela. Le pourpre aux joues, j'ai avancé la main pour toucher le renflement de son pantalon. Je le sentais frétiller, une anguille qui demandait à trouver le chemin de la sortie. C'était si dur… je pouvais presque sentir sa chaleur au travers du tissu. 


Ma main montait et descendait doucement, je m'enorgueillis dans ces caresses à mesure que le peu de raison qu'il me restait s'envoler. Mes doigts ôtèrent les boutons de son pantalon et mes mains retirèrent les quelques barrières qui me séparaient du bâton de Gabriel. Lorsque je tirais sur son boxer, elle se dressa en pic vers le ciel, très fière, totalement imberbe et palpitante. La queue de mon fils était devant moi et c'était pour moi qu'elle s'érigeait  Embarassed


Pour ma 1ere caresse, je ne fus pas patiente, comme si une part de honte qui était en moi me poussait à vite achever le travail, sans compter que nous étions très loin d'être seuls à la maison… Sans autre complexe, j'emprisonnais le membre chaud de mon garçon dans la gaine de ma bouche. Je suçais mon fils ! Mais je ne réalisais pas sur le coup  Embarassed . Je ne tournais pas autour du pot et l'aspirais directement au fond de ma gorge, tandis que son gland gonflé à bloc venait percuter ma glotte. Le temps de faire quelques allers et retours et je l'extirpais hors de mes lèvres pour donner un lent coup de langue le long de sa hampe. Une grande partie de sa queue était rougie, peinte de mon rouge à lèvres, tandis que j'embrassais l'une de ses bourses, laissant une trainée pourpre, ultime trace de mon baiser.  Embarassed


Mon rouge à lèvres était foutu et imprégnait le membre palpitant de mon garçon dont je suçotais goulument le gland. Mon fils n'avait qu'une expérience maigre du sexe, je ne sais même pas s'il avait déjà reçu une fellation… Aussi ne mit-il pas longtemps à me gémir un timide "Maman…", tandis qu'il serrait le drap qui protégeait le canapé. Et moi je continuais tranquillement mon oeuvre. Je m'immobilisais à mi-chemin, le regard tourné vers lui, lorsque des jets de foutre chaud vinrent asperger mon palais et ma gorge. Gabriel éjaculais abondamment dans ma bouche, quelques filets transparents coulant le long de mon menton. 


Malgré-moi, j'avais le nectar de mon fils. Je n'avais jamais aimé ça, mais je ne sais pas pourquoi je le fis cette fois-ci, comme-ci le foutre de mon fils était le plus précieux des trésors  Embarassed . Je liberais son sexe tremblant hors de mes lèvres tandis que je reprenais mon souffle et que Gabriel tentais de reprendre ses esprits. 
— Tu devrais aller te coucher. lui ai-je dit d'un ton neutre.
— Oui Maman. M'a t-il répondu tandis qu'il reboutonnait son pantalon et se dirigeait dans les escaliers.


Moi, je retournais dans la cuisine, la tête ailleurs, oubliant ce filet de sperme qui gouttait le long de mon menton et tachait ma robe. Ce n'est que lorsque je retournais faire le reste de la vaisselle et que je me vis dans le miroir de la cuisine que je compris ce qu'il s'était passé : mon rouge à lèvre s'était étalé tout le long de ma bouche et le foutre de mon fils luisait sur mon visage, renvoyant le reflet pourpre qui recouvrait mes lèvres. Alors je fus prise d'un regret terrible et d'une honte horrible qui m'étreignirent le coeur et la poitrine.  Sad


Revenir en haut
guizmo5


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 63
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 19:40 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

je vous ai adressé deux MPs

Revenir en haut
Sven


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 892
Localisation: Isère

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 22:31 (2015)    Sujet du message: Mon histoire Répondre en citant

Merci Madeline pour cette fabuleuse histoire.... Merci de nous faire partager cet amour pour votre fils, continuez à nous raconter la suite.....
_________________
Il n'y a rien de sale entre 2 adultes, propres et consentants (euh.. 2 ou plus ;-)


Revenir en haut
Yahoo Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Forum, espace de discussion -> Confessions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 2 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom