le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

relation avec ma belle-soeur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Forum, espace de discussion -> Confessions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
poppyseeds


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2015
Messages: 3
Localisation: Centre

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 14:31 (2015)    Sujet du message: relation avec ma belle-soeur Répondre en citant

Bonjour!

 Tout d'abord, heureux d'avoir atterri ici Smile content de trouver un forum qui traite de cette chose étrange qui est l'attirance interdite.

Vous le verrez, ma confession est banale Mais j'éprouve le besoin de le formuler, n'ayant personne avec qui en parler, si ce n'est l'intéressée. Pas forcément besoin de conseil ni d'avis ; besoin juste de me remettre les idées en place...
bref..

rapidement, je vous dresse le décor.

Je suis un jeune trentenaire, qui après une délocalisation suite à un changement professionnel, est venu s'enterrer à plusieurs centaines de k de mon lieu de naissance.
j'ai rapidement pris mes marques et me suis pris d'affection pour le décor et le calme. j'ai très vite rencontré une fille qui est devenue ma femme et avec qui j'ai eu un enfant. les relations étant ce qu'elles sont, la vie et les accidents aidant, la passion s'est émoussée, bref, vous imaginez la suite.
Je suis quelqu'un de naturellement (très) porté sur la chose, avec un imaginaire et une panoplie de fantasmes très fournis. Ma femme moins... vraiment beaucoup moins.
je me suis accommodé de la situation, ayant fait le deuil de ma sexualité débridée des années d'avant. je n'ai pas d'amante, trop compliqué, trop de stress... pas envie de vivre les choses à moitié

si je suis tombé amoureux de ma femme, je suis également tombé amoureux de sa famille. une vrai belle belle-famille. des gens cultivés, agréable, avec une passion pour la bonne chère et le bon vivre. je n'avais jamais connu ça. ma famille étant pour le moins classico-classique, l'éducation judéo-chrétienne traditionnaliste avait tendance à méchamment plomber les repas du dimanche, si vous voyez ce que je veux dire...
Tout le contraire de ma belle famille, qui a le goût du plaisir, et qui semblait pour le moins soudés.

Cependant, au fil des années, j'ai pu percevoir des fèlures dans le tableau idyllique que la maitresse de maison se plait à montrer. Des relation mari femme qui cachent des blessures, des affaires de tromperie alambiquées, l'amant de la mère ayant également bénéficié des faveurs de la fille, ce qui donna lieu à une cohortes d'histoires non-digérées, autant dissimulées qu'elles impactent le quotidien de ressentiment maitrisé.

La mère de famille est une très belle femme d'origine Russe, qui au fil des années à abandonné sa silhouette de "Twiggy" sixties pour des formes assez plantureuses.
les 3 filles, dont ma femmes, ont hérité de ses traits de femme de l'est, visage magnifique et morphologie de liane. Mais toutes ont des tempéraments différents.

la première, volcanique, et indépendante, est capable de meilleure comme du pire. la crise de la quarantaine aidant, elle s'est mué en espèce de buldozer d'initiative, ne laissant aucun répis à son mari et ses enfants, se lançant chaque semaine dans de nouveaux projets farfelues.
la seconde est la "control freak" de la famille, un coeur en or parasité par une peur panique de mal faire
la dernière, ma femme, est celle qui ressemble le plus à sa mère, aussi bien physiquement qu'au niveau du tempérament. ce qui la rend malade Smile

je m'entends particulièrement bien avec le couple que forme ma première belle-soeur et son mari. 10-15 and de plus que moi, des centre d'intérêts commun, ce sont devenu des amis. Nous passons pas mal de moment ensemble, et mes dernières grosses soirées, je les ai passées en leur compagnie.

le dynamisme de ma belle-soeur force mon admiration, et malgré son côté ereintant, je n'arrive pas à lui trouver de véritable défaut. le naturel dont elle fait preuve déteint sur son physique. Et du haut de ses quarante ans, elle témoigne d'une fraicheur toute juvénile, un espèce de sex appeal désarmant de naturel.
jugé plutôt : Un crinière bouclée, des jambes interminable, mise en valeur par de trop courtes robes. une poitrine modeste mais qui lui permet d'arborer des décolletés osés sans une once de vulgarité. Et ce visage qui malgré les épreuves, ne perd jamais cette étincelle de vie qui donne le sourire aux autres.

tout dans son comportement ramène à l'épicurisme, comme en témoigne nos nombreuses discussions qui auront déviées en dessous de la ceinture. Elle se plait à choquer en clamant haut et fort son intérêt pour la chose, moquant avec malice son mari qui semble arriver plus facilement qu'elle à satiété.
Jamais avare en conseil, elle m'a gentillement, lors d'une soirée un peu arrosé, indiqué les sites internet olé olé qu'elle se plait à consulter avec son mec pour tromper la routine, me lachant dans un souffle ses préférences sexuelles... et me laissant balbutier un ou deux trucs, mon verre à la main, en s'échappant dans un éclat de rire presque évanescent....

j'en fait un peu trop surement, mais je vous assure qu'elle est désarmante.
Ceci étant je n'ai jamais fantasmé sur elle, pas de raison d'abord, et puis à quoi bon?

les choses ont légèrement changé.... par petite touche.

un été d'abord. plusieurs occasions nous ont été donné de fréquenter la maison familiale alors vide, afin de profiter des joies de la piscine sur le moment de midi, les mois de canicule.
Rien de calculé, j'arrive vers 13 heures, je remarque que sa voiture est là, elle aussi a du temps le midi, je la retrouve dans la piscine en petite culotte. rien de bien méchant. juste quelques regard à la dérobé.
et puis ses robes sont définitivement trop courtes, et incompatible avec son côté dynamique. pourtant je détourne mon regard. mais je réussis tout le temps à apercevoir le fameux bout d'étoffe.
fameux bout d'étoffe que je vois en permanence dans le pool house... je mets ça sur le compte de son côté sans-gêne... mais je commence à mesurerla portée érotique de la chose...
la petite culotte posée près de mes frusques je ne l'ai pas vue quand je me suis rhabillé. Je sors de la cabane, le bout de tissue accroché à mon jean Elle l'a vue et me la fait remarqué... je balbutie quelquechose au sujet de laisser trainer ses affaires... elle souriet et me dis que c'est pas le moment de la lui voler... et qu'en plus elle est sale. je lui répond du tac au tac, en lui jetant au visage, que au contraire c'est mieux.
elle me dit mi amusée, mi médusée qu'elle ne dira rien à ma femme, me traitant au passage de cochon...

Petit épisode qui fera sauter un verrou. les rares moment passé en aparté des grandes messes dominicle ne font qu'amplifier un jeu de séduction toute en nuance, brouillé par son attitude décomplexé et mes réactions qui puise dans mes réserves de self control.
Au détour d'une soirée, un croisement/décroisement de jambe avec un "je savais que tu regarderai" glissé sans que personne ne comprenne, des gestes tendres venant de ma part, ne loupant aucune occasion de la frôler. une attitude de mise en confiance. de bienveillance. et sans que je m'en aperçoive me voilà en train d'adopter un comportement de séduction.

jusqu'à ces deux autres soirs. Période de Noël, tous le monde se retrouve pour quelques jours dans la maison familiale. Blazée par l'attitude son mec, couche-tôt et anxieux de nature, elle m'accompagne jusque tard dans la nuit. on continue nos discussions,  et le vin aidant, la fatigue commence à se faire sentir. Elle monte se changer. je reste seul une dizaine de minute et décide de faire de même. je passe à l'étage et jette un oeil vers la porte entrebaillée de la salle de bain. je l'entre-aperçoit, dans sa jolie nuisette rouge, ajustant son petit string dans la glace. je tourne fiévreusement la tête ... et troublé, fait ce pour quoi j'étais monté. je redescends, elle est allongé sur un des canapés, avec un plaid qui trainait là, les jambes en partie découvertes, le téton visiblement indiscipliné sortant joliement de son décolleté.
Elle me dit "je me met à l'aise". je lui réponds que je vois ça. elle me dit qu'elle s'excuse d'avoir le cul à l'air. je m'étouffe sur mon verre. lui répond qu'elle est chez elle.
d'un oeil amusé, elle se redresse. me dis "t'es gêné!"
je lui réponds que c'est un peu normal. même si ce qu'il y a voir donne envie de regarder. Elle me remercie du compliment, un ange passe...
elle reprend la parole :" -c'est vrai que ce serait moyen
-de quoi?
-ben si tu me regardais avec des arrières pensées.
-ce serait un peu bizarre oui
re-silence
Elle reprend : "ça me fait rire de jouer à ça avec toi, tu garde le contrôle, mais j'aime bien voir que je te plais.
-ben des fois je me demande si tu n'essaies pas de m'allumer (je fais à ce moment des guillemets avec mes doigts)
-ben pas vraiment...
re-silence (elle n'a pas du aimer les guillemets...)
elle reprend :
-Mais je crois que j'aime bien voir que je te fais de l'effet...
Ceci dit, elle décide d'aller se coucher. elle s'extrait du plaid, la nuisette remonté jusqu'au ventre, qu'elle remet négligeament en place...
avant de s'éloigner et de s'arrêter pour s'étirer, sa nuisette remontant largement au dessus de ses fesses...Et là je suis comme un fou.

Le lendemain, après une nuit qui s'avéra compliqué, balancé entre l'excitation et les remords potentiels, je descendis la mine enfarinée pour constater que j'étais le premier levé. la troupe de gosses affamées me réclamant pitance, je m'affairais dans la cuisine, avant de croiser la demoiselle à demi nu, toujours avec cette satané nuisette, visiblement sans sous vêtement, vu l'application avec laquelle elle s'employait à garder ses fesses couvertes dans l'escalier
la scène d'hier soir se rappela gentillement à moi... quelques minutes après, ma femme m'indique qu'elle a prêté à sa soeur un de mes caleçons, la pauvrette n'ayant pas pris de change avec elle.

Puis la journée se déroula normalement. quelques regard croisés, mais rien de bien troublant.
en fin d'après-midi, la maison se dépeupla ostensiblement, chacun vaquant à ses occupation, sortie pour les uns, apéro pour les autres.
Etant attendu plus tard dans la soirée, et ma femme ayant déjà quitté la maison avec ma progéniture, je décidais de me préparer. je monte à l'étage en quête d'une salle de bain, laissant les enfants à leur parti de Uno
je croise l'intéressé qui comme moi était orpheline de compagnon, et qui devait se rendre chez une amie.
je prend possession de la salle de bain, me douche puis rejoins ma chambre en caleçon pour prendre mon nécessaire de rasage. je retourne à la salle de bain, et j'y trouve ma belle-soeur, en train de se déshabiller. je tourne les talons en m'excusant, mais celle-ci me rappelle.
"attends je te rends ton caleçon!"
à peine le temps d'imaginer une réponse, la voilà nue face à moi.
là, je ne sais plus qui a fait le premier pas. je me rappelle juste de la sensation de mes mains sur ses hanches et la chaleur de ses seins contre mon torse. L'espace exigüe, l'atmosphère moite et embué...
mes mains descendent sur ses fesses, et ses mains font glisser mon caleçon. Avant de le réaliser, elle me prend dans sa bouche, sans plus de préliminaires.
J'ai chaud et froid, je suis incroyablement excité, je ne vois que ses yeux qui me fixent, et le va et viens de sa tête accompagné par un son de succion plus qu'obscène.
Et là je réalise que j'ai ce corps si désirable à porté de main.
je l'embrasse maintenant à pleine bouche, nous glissons dans la douche. elle est face à la paroi, j'ai son dos magnifique face à moi. ses cheveux mouillé lâchés dans sa nuque et soulignant la cambrure de son dos... j'ai adoré son râle de plaisir quand mes mains ont quittés ses seins pour explorer l'intérieur de ses cuisses. j'ai perdu la raison quand j'ai pu enfin effleurer ses si belles fesses.. puis je suis mort et ai réssucité quand passant dans celles-ci, elle gémit et se cambra pour s'offrir encore plus à moi.
nous avons fait l'amour ce jour là, c'était rapide et passionnel, infiniment doux, et infiniment sexuel, presque obscène par certains moment, comme deux personnes qui se sont trop longtemps contenu, et qui par une simple caresse, comprennent qu'ils peuvent être totalement eux-même.

Alors, comment négocier l'après? Nous réussîmes à quitter la salle de bain sans encombre, aucun doute ne plane, si ce n'est une franche complicité. Elle m'obsède et je rêverai de passer une nuit avec elle. je sais que c'est possible, mais ça demande préparation. Nous n'avons pas envie l'un comme l'autre de perdre ce que nous avons construit. Voilà ou nous en sommes Smile

Merci de m'avoir lu.


Dernière édition par poppyseeds le Sam 31 Jan - 22:58 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 31 Jan - 14:31 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
redflag44


En ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 195
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 16:29 (2015)    Sujet du message: relation avec ma belle-soeur Répondre en citant

@ poppyseeds, bienvenue parmi nous et merci pour ton adorable confession !
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
guizmo5


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 63
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 17:23 (2015)    Sujet du message: relation avec ma belle-soeur Répondre en citant

Merci

Magnifique témoignage et extrêmement bien écrit et dans un français impeccable. Vivement la suite.


Revenir en haut
poppyseeds


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2015
Messages: 3
Localisation: Centre

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 22:48 (2015)    Sujet du message: relation avec ma belle-soeur Répondre en citant

Merci pour l'accueil et les encouragement! en tout cas, ça fait du bien de verbaliser ce genre de chose.. ça m'obsède quelque peu depuis un mois. pas réellement eu l'occasion de faire le point avec l'interessée. ça vaut peut-être mieux.
Je vais éditer mon poste et corriger l'orthographe Wink


Revenir en haut
guizmo5


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 63
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 22:59 (2015)    Sujet du message: relation avec ma belle-soeur Répondre en citant

oui effectivement quelques inversions ou oublis de lettres mais globalement peu de faute d'orthographe. Si l'on devait s'arrêter à cela pour certain la lecture serait impossible. Donc si l'histoire se prolonge si tu arrives à passer une nuit avec elle comme tu le souhaites, j'espère que tu nous en feras le récit.

A bientôt j'espère


Dernière édition par guizmo5 le Sam 21 Fév - 00:42 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikoscar


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 95
Localisation: Ningbo

MessagePosté le: Lun 16 Fév - 16:37 (2015)    Sujet du message: , Répondre en citant

Poppyseeds bravo d'avoir "ose " . Le désir est venu crescendo, la conjoncture aidant ,tu ne pouvais que succomber.
Mais est ce une aventure sans lendemain ? 
Si il y eut une suite à cela  ,  partage avec nous ton histoire ... Tu écris si bien.


Revenir en haut
poppyseeds


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2015
Messages: 3
Localisation: Centre

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 22:54 (2015)    Sujet du message: relation avec ma belle-soeur Répondre en citant

Merci pour l'intérêt témoigné pour mon (notre) histoire.
Il y a bien sur eu une suite.. On pouvait difficilement en rester là.
je vais essayer de synthétiser tout cela dans un truc pas trop chiant à suivre... mais pas trop "cul" non plus...
ça ne va pas être simple Very Happy

nous nous sommes revus par la suite, lors de repas dominicaux, bien sur, mais également pas mal chez elle.
Nous n'avons pas pu encore passer une nuit ensemble. Mais j'imagine que cela arrivera!

j'essaie de poser cela sur le forum rapidement.

Bon week-end à tous.


Revenir en haut
Sven


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 896
Localisation: Isère

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 22:19 (2015)    Sujet du message: relation avec ma belle-soeur Répondre en citant

Très belle confession poppyseeds, touchante et aussi.. excitant, il faut bien le dire ;-)
_________________
Il n'y a rien de sale entre 2 adultes, propres et consentants (euh.. 2 ou plus ;-)


Revenir en haut
Yahoo Messenger
mumu


Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2013
Messages: 101
Localisation: Saint-etienne

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 18:49 (2015)    Sujet du message: relation avec ma belle-soeur Répondre en citant

Brulant!!!!
_________________
Je suis épicurien


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Forum, espace de discussion -> Confessions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom