le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Moment d'égarement mère-fille / Larry

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Vos histoires -> Femmes, femmes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Larry


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 17:26 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

Corrigé par Redflag

Moments d'égarements mère-fille

Chapitre 1


Aline était une jeune fille qui venait de fêter ses 18 printemps et vivait dans un appartement d'une grande ville du sud de la France. Cet appartement, elle le partageait avec sa maman. Une femme courageuse, qui se levait très tôt pour aller faire des ménages de gens aisés. Elle ne comptait pas ses heures pour pouvoir donner à sa fille une vie équilibrée, mais sans excès. Malgré ses 60 heures de travail hebdomadaire, elles ne pouvaient pas se permettre de folie.

Malgré ce travail harassant, Claudine, la maman, prenait soins d'elle. Elle n'allait pas chez l'esthéticienne mais était épilée partout, ses cheveux toujours bien coiffés, ses ongles parfaitement manucurés.

Aline avait hérité cette manière de s'occuper d'elle de sa maman. Avec sa longue chevelure blonde qui lui descendait à moitié du dos, ses yeux bleus, c'était une magnifique jeune fille.

Malheureusement, elle n'échangeait guère de choses avec sa maman, car après le travail, c'est les courses et puis le ménage. Aline lui donnait ça et là quelques coups de mains, mais était fort occupée par ses études d'infirmière. Elle voulait absolument faire honneur à sa maman et réussir tout du premier coup. Elle savait trop bien les sacrifices que sa maman faisait pour payer ses 3 années d'études supplémentaires.

Par cette soirée de juin, Aline se trouvait allongée sur son lit avec un syllabus qu'elle devait assimiler pour dans deux jours. La chambre était surchauffée à cause du soleil de plomb de la journée passée.

Elle n'était vêtue que d'une jupette avec, en-dessous, une fine petite culotte blanche avec des bords en dentelle.
Elle avait retiré son chemisier qui lui collait à la peau et ne portait que son soutien-gorge assorti à sa petite culotte.
Perdant doucement le fil de sa lecture, Aline sentait son corps chauffer, des picotements dans le bas du ventre la faisait se trémousser. Sans s'en rendre compte, sa main droite passait sous sa jupette, elle relevait son pied droit et le ramenait à hauteur de sa taille. Elle caressait doucement sa petite culotte au niveau de son pubis.

Aline se perdait dans ses pensées érotiques, et n'avait pas entendu sa maman rentrer.
Comme tous les soirs, Claudine montait voir si la journée de sa fille s'était bien passée.

Et comme tous les soirs, pour ne pas la faire sursauter, elle ne toquait pas à la porte de sa chambre, mais l'ouvrait délicatement pour lui faire un petit coucou.

Mais ce soir, ce que Claudine vit, la laissa sans voix. Pendant quelques secondes, sans que sa fille ne remarqua sa présence, elle la regardait faire ce qui correspondait à des prémices de masturbation.

Elle avait honte de surprendre ainsi sa fille chérie, mais bien malgré elle, elle sentait son excitation monter. Et tout naturellement, elle porta sa main aussi vers son entrejambe. Elle pouvait constater que sa chatte commençait à s'humidifier.
Le sang cognait dans sa tête et dans sa poitrine.
Et dans un geste qui dépassait tous ses principes, elle décida de rentrer dans la chambre et de surprendre Aline. La mettre mal à l'aise.

« Oh ben, ma puce, que fais-tu ?
– Oh maman, ben..., heu..., rien, pourquoi ? »

Claudine savait très bien ce qu'elle faisait. Jamais elle n'aurait pensé pouvoir agir comme ça avec sa fille, mais une force intérieure la poussait à le faire, une force traduite par une énorme excitation et beaucoup de perversité.

« Ma chérie, ne dis pas de bêtise, je vois bien ce que tu faisais !
– Pardon maman, je ne sais pas ce que je faisais ! »

Du haut de ses 18 ans et de sa beauté à couper le souffle, Aline était très introvertie et un peu nunuche pour tout ce qui concernait les garçons et la sexualité en général.

Claudine vint s'assoir sur le rebord du lit à hauteur d'Aline.
En passant sa main sur son front, elle lui dit :

« Mais tu es toute brûlante, ma puce et toute en sueur ! »

Aline n'osait plus rien dire.

Sa maman distinguait parfaitement les deux petites pointes que formaient ses tétons à travers la dentelle de son soutien-gorge.

Elle posa sa main droite à la base du sein gauche de sa fille et de son pouce, balaya le téton bandé.
Aline lâcha un « hannn » sans s'en rendre compte.

Elle se trouvait toujours avec son genou replié, Claudine en profita pour descendre sa main, en partant du haut de sa rotule et descendre vers l'intérieur de sa cuisse.

Elle sentait la chaleur de plus en plus forte au fur et à mesure qu'elle s'approchait de son entrecuisse.

Arrivée à la lisière de la petite culotte de sa fille, elle passa avec son ongle sur le contour en dentelle de ce fin tissu blanc. À cet endroit la peau est ultra fine et sensible.

Avec une habilitée formidable, elle souleva, avec le bout de son doigt, l'élastique et rentra en contact avec une de ses grandes lèvres dépourvue de poils comme elle.

Aline avait relevé son autre jambe machinalement et avait, ainsi, les jambes écartées avec le doigt de sa mère sous le tissu tendu de sa culotte.

Elle remontait tout le sillon de la vulve de sa fille qui était carrément détrempé.

Sans s'en rendre compte non plus, Claudine employait un langage qui ne lui correspondait absolument. Sans doute l'excitation suprême en était la cause.

« Mais tu es toute trempée, petite cochonne !
.. Regarde, mon doigt est tout luisant de mouille ! »

Elle le sortait et le lui montrait, avant de lui frotter sous son nez.
Aline était sans voix, mais ne détournait pas la tête.
Claudine replongeait sous son petit slip et lui massait toute la longueur du sillon de sa chatte, du clitoris jusqu'à sa petite rondelle plissée.

À chaque passage, elle appuyait un peu plus fort sur son petit trou et sous la pression, la première phalange rentra dans son petit cul.

Aline descendit sa main sur sa chatte et commençait à se masturber en ne se souciant plus du tout de la présence de sa maman. Celle-ci en profita pour lui enfoncer entièrement son doigt dans le cul.

« Oh ben ma salope, tu te prends mon doigt entièrement dans le cul et tu ne mouftes pas, je pense que t'as bien caché ton jeu et que tu es une petite chienne dans l'âme ! »

Sa maman ne se retenait plus et lui labourait le cul jusqu'à la faire bouger sur le lit.
Aline s'était tendue comme un arc et dans un cri de libération laissa sortir toute sa jouissance.

Sa maman sortit son doigt du cul de sa fille, le porta à ses propres narines et sortit de la chambre pour aller se masturber, également, avec ce doigt fort odorant.

Larry


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 17:26 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
redflag44


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 192
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 24 Jan - 11:17 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

Belle surprise, on ne peut qu'espérer une suite !
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
Larry


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 00:22 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

 Donnez moi une idée originale, pour créer une histoire

Revenir en haut
redflag44


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 192
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 01:03 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

Tu peux déjà exploiter celle que tu as commencée, la maman a caressé sa fille et est allée se satisfaire seule !
Dans le 2e chapitre, tu peux imaginer la maman qui séduit plus intimement sa fille et que celle-ci lui rend ses caresses !
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
Larry


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 12:18 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

Corrigé par Redflag

Moments d'égarements mère-fille

Chapitre 2


Claudine était couchée sur son lit, avec son index imbibé de l'odeur du rectum de sa fille sous son nez et l'autre dans sa petite culotte pour une folle masturbation. Elle ne tarda pas à jouir en se remémorant la scène qui venait de se jouer dans la chambre d'à-côté.

Après avoir atteint l'orgasme, elle n'était pas encore rassasiée, elle avait encore le feu au corps.
En toute confiance, vu le peu de résistance qu'Aline lui avait montrée pendant ces premières caresses, Claudine décida de retourner dans la chambre de sa fille.

Aline s'était endormie après le traitement que sa maman lui a fait subir, elle dormait du sommeil du juste.

Elle était telle que sa maman l'avait quittée quelques instants plus tôt. Couchée sur le côté, en cuillère, dos face à la porte et toujours vêtue de son soutien-gorge et sa petite culotte.

Claudine vint se coucher à ses côtés sans que sa fille ne se réveille. De sa main droite, elle lui caressa son bras droit qui était le long de son corps.

Claudine se recula légèrement et prit l'initiative de lui dégrafer son soutien-gorge, le lui passa au-dessus de son bras accessible, puis, la tournant doucement pour la placer couchée sur son dos, le lui retira complètement et le déposa à côté du lit. Aline dormait toujours et faisait de grandes respirations prouvant son état léthargique.

La maman s'enhardit, sa fille couchée sur le dos et elle à ses côtés, couchée sur son côté gauche, avec sa main gauche qui tenait sa tête, elle contemplait le corps parfait de sa fille.
Avec son pouce et son index, elle faisait rouler les tétons l'un après l'autre, puis descendit doucement vers le bas-ventre d'Aline.

Elle passa sa main sous l'élastique de sa petite culotte et atteignit la fente encore toute poisseuse de sa jouissance précédente.

Claudine lui planta un doigt dans ce vagin collant de mouille et sentit de nouvelles sécrétions venir se mélanger aux anciennes.

Aline ouvrit doucement les yeux et voulut dire quelque chose, mais sa maman, attentive à tout ses geste, sortit son doigt collant de sa chatte et vint le lui coller sur sa bouche en lui disant

« Chuuuuuuut, ma puce, laisse-toi aller ! »

Aline referma les yeux et entrouvrit sa petite bouche.
Claudine lui badigeonna le nez et ses lèvres de sa propre mouille. L'odeur était très forte car la cyprine était dans son vagin depuis un moment.

Claudine, comme une anguille, se faufila vers le pied du lit et se planta entre les jambes d'Aline.
Elle lui mit ses chevilles sur ses épaules et lui retira son dernier rempart.
Elle garda les jambes de l'adolescente relevées avec sa seule main gauche. Elles ne pesaient pas bien lourd, car elles étaient toutes fines.
Elle approcha son visage devant cette petite fente fort odorante. Dans cette position, les grandes lèvres de sa petite chatte étaient gonflées, car enserrées entre ses cuisses.

Claudine passa sa langue sur cette petite fente rosée de mouille, ce qui faisait couiner Aline.
Elle lapait carrément tout le jus poisseux de la chatte de sa fille.
En faisant pression de sa main gauche, la maman ramenait pratiquement les jambes de sa petite chérie sur ses seins. Dans cette position, elle se retrouvait à 5 cm de la petite rondelle brune qu'elle venait de triturer quelques minutes plus tôt.
Son petit cul sentait fort aussi, mais quelle vision fantastique de voir ce petit œillet de si près. Il était tout serré et brun.

De la pointe de sa langue, la maman vint titiller ce trou plissé.
Aline eut un sursaut, ne s'attendant pas à ce que sa maman mette sa langue à cet endroit.
Claudine continuait ainsi son traitement avec sa langue humide et en forme de petit foret, elle pénétrait de quelques millimètres cette petite barrière très serrée.
La mouille de l'adolescente coulait de sa chatte à son cul, la maman n'en perdait pas une miette.
Aline gémissait et avait orgasme sur orgasme.

Claudine ne se retenait plus et, de sa bouche entière, passait de la chatte au cul d'Aline. Elle avait le contour de sa bouche et son nez barbouillés de mouille. Elle remontait d'une traite le lit et venait embrasser sa fille qui ne refusait pas le baiser. De cette façon, Claudine transmettait tous les parfums corporels à sa fille. Celle-ci suçait carrément le contour de la bouche de sa mère.

Elle fit descendre Aline de quelques centimètres, puis lui enjamba le visage. Elle était à califourchon au-dessus de la bouche de sa progéniture. De son index et majeur, elle écarta les lèvres de sa chatte et s'abaissa pour que ses lèvres rentrent en contact avec la bouche d'Aline. Sans jamais l'avoir fait, et qui plus est, à sa maman, Aline lapait cette chatte également dégoulinante. Claudine donnait des coups de bassin, ce qui écrasait un peu Aline et lui maculait également le visage de cyprine.

Avec la langue d'Aline et ses frottements sur son visage, Claudine jouit bruyamment et s'écroula à côté de sa fille.
Les deux femelles s'endormirent dans cette chambre d'ado où planait une forte odeur de chatte en chaleur.

Larry


Revenir en haut
redflag44


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 192
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 15:34 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

La suite est bien racontée, mais vraiment trop courte !

Tu pouvais étoffer l'histoire en décrivant les désirs de la mère, les états d'âme de la fille et sur leur physique !
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
Larry


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 12:27 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

 J'ai peur de faire une histoire à rallonge.

Donnez moi s'il vous plait, 2-3 idées pour une prochaine histoire. Celle-là j'y mettrai les formes avec beaucoup de détails.


Revenir en haut
redflag44


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 192
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 14:12 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

Il y a une différence entre une histoire à rallonge, qui n'en finit plus et une histoire en plusieurs épisodes où chaque chapitre apporte une satisfaction complète.

Si le chapitre est trop court, on reste sur sa faim et si les chapitres sont trop longs ou trop nombreux, le risque qu'ils soient lassants ou répétitifs peut survenir !

En puisant dans les rubriques "Confessions" et "Fantasmes", tu auras de beaux sujets d'histoires ! Okay
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
Larry


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2014
Messages: 30

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 14:48 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

 Donnez moi au moins les personnages principaux de l'histoire avec leur âges. Comme ça je pourrai commencer.

Revenir en haut
Sven


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 895
Localisation: Isère

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 13:20 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

Larry, tu peux peut-être faire un chapitre supplémentaire avec la fille qui découvre le corps de sa mère ?
_________________
Il n'y a rien de sale entre 2 adultes, propres et consentants (euh.. 2 ou plus ;-)


Revenir en haut
Yahoo Messenger
sterco


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2012
Messages: 355
Localisation: toulouse

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 16:55 (2015)    Sujet du message: Moment d'égarement mère-fille / Larry Répondre en citant

Merci Larry tes descriptions permettent de visualiser la mère et la fille pourrait peut être échanger leurs impressions.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Vos histoires -> Femmes, femmes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom