le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Un père et son fils... / DOOB
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Vos histoires -> Hommes, hommes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
alx99


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 13

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 21:31 (2013)    Sujet du message: Un père et son fils... / DOOB Répondre en citant

Okay  Super excitant très bien écrit, j'ai presque envié d'être à ta place  Very Happy

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Jan - 21:31 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eddy2


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 220

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 00:48 (2013)    Sujet du message: Un père et son fils... / DOOB Répondre en citant

Les deux chapitres sont décrits (après correction de redflag) dans les règles de l'Art !!!
Le premier est soft, et le deuxième brûlant de désirs...
Franchement, j'en reste séduis et remplie d'admiration ! Okay Okay Okay


Revenir en haut
licks6969


Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2014
Messages: 4
Localisation: Montreal

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 04:22 (2014)    Sujet du message: Un père et son fils... / DOOB Répondre en citant

Il y a longtemps que j'èsperais des histoires de ce genre !! quell orgasme j'ai eu !! Merci

Revenir en haut
D00B


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 23
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Sam 7 Jan - 19:16 (2017)    Sujet du message: Un père et son fils Répondre en citant

Corrigé par Redflag

Un père et son fils

Chapitre 3


Bon... Vous vous doutez bien que ce n'était pas la dernière fois que j'allais pouvoir assouvir mes nouvelles "pulsions" avec mon père...
En fait, pour être honnête, à partir de ce jour-là, je me rendais pratiquement chaque soir chez mon père lui faire une petite visite de courtoisie plus ou moins longue, selon le temps libre que j'avais ce jour-là, car avec mon travail, j'ai toujours peu de temps libre, même en rentrant chez moi. Déjà, mon père a finit par accepter totalement que je le branle/suce avec ou sans film porno, il m'est déjà arrivé de passer chez lui directement après le travail, le sucer, tout avaler, et m'en aller aussitôt après, car j'avais encore une montagne de travail à faire une fois chez moi, mais que je ne pouvais, en fait, plus me concentrer et être productif si je n'allais pas passer au minimum quelques chaudes et longues minutes chez mon père pour "décompresser"...

Ce petit jeu a duré plusieurs jours, jamais mon père n'avait essayé de faire plus que me branler simplement.. J'étais un peu "triste", si on peut dire ca, au début en tout cas, car par après, je m'y suis habitué et n'attendais rien de lui... Je jouissais, à vrai dire, la plupart du temps plus vite que lui, en me branlant moi-même, pendant que j'avais sa queue au plus profond de ma gorge et ses deux mains en train d'appuyer derrière ma tête pour s'enfoncer encore plus ! Ça m'excitait vraiment d'une manière que je n'avais encore jamais connue...

J'étais une autre personne en présence de mon père... J'étais toujours son fils, bien sûr, mais avec un rôle encore plus important pour moi, j'étais devenu sa "femme" en quelque sorte !
Un jour, enfin plutôt un soir, chez lui... J'ai essayé de prendre les choses en main... Je m'explique... Je me suis rendu chez lui, comme d'habitude, j'ai commencé à le branler a travers son peignoir, jusque-là, comme d'habitude, quoi. Ensuite, j'ai sorti sa queue et commencé à le lécher, pas vraiment le sucer, plutôt le lécher en fait, des petits coups de langue par ci, par là. Juste de quoi le rendre dur comme fer!!! Ensuite, je me suis retiré, l'ai laissé comme ca avec son sexe fièrement dressé au max, et je me rappelle lui avoir dit quelque chose du genre :

« Tu vois l'effet que ca te fait, 2 ou 3 lèches sur ton gland… ?
.. Pourquoi tu ne me rendrais pas la pareille pour une fois et essayer de mettre mon sexe en bouche, juste pour essayer... ? »

Il m'a tout de suite répondu :

« Écoute Julien, ce n'est pas du tout dans mes plans-là, je suis pas gay du tout et je me vois mal sucer mon fils, je pense que nous sommes allés trop loin et que ça te monte a la tête toute cette histoire !
– Désolé papa, je ne voulais pas te vexer ou te forcer la main, je demandais juste, puisque tu n'as jamais pris l'initiative si quelque chose te dérange, il n'y a pas de soucis, je comprends... !
– Bon écoute, laisse-moi plutôt dormir, je n'aime pas ta manière de le "demander" et puis, je pensais que tu n'attendrais rien en retour moi !*

Il me répondit assez sèchement et se retourna directement comme pour bien me faire comprendre que RIEN de ce que j'avais espéré ne se passerait. Ce qui m'a un peu blessé sur le moment et, surtout, dégoûté, car je ne supportais pas l'idée d'avoir laissé mon père en plan comme ca, excité et sans avoir terminé le travail, si j'ose dire.
Pendant la nuit, je n'arrivais pas à fermer l'œil, pas moyen de m'endormir. Je me sentais trop mal, tout ça résonnait encore dans ma tête et j'espérais, par dessus tout, ne pas avoir blessé mon père... Je l'entendais ronfler juste à côté de moi, j'ai finalement décidé de prendre les choses en mains et de le sucer pendant son sommeil... Je pris son gland en bouche et commençai à le pomper réellement, comme un aspirateur pour le faire durcir. Je salivais devant cette queue, même sans retour aucun de sa part, à part une main chaude et ferme sur mon sexe, de temps en temps, devant un bon film porno... Finalement, il s'est en fait réveillé avec le bruit de succions de mes lèvres sur sa queue, étonné d'être déjà bandé, alors qu'il dormait, il a très vite compris que je m'étais mis en tête de terminer le travail et le faire jouir ce soir, encore malgré tout. Il était très chaud et en mourrait d'envie, car il donnait des coups de reins droit dans ma gorge, il était allongé sur le dos, les mains derrière ma tête et me baisait tout simplement la bouche, je n'avais, en fait, plus rien a faire...
Ce cinéma dura pendant quelque minutes et il finit par jouir très vite dans ma bouche et râlant de plaisir, sans se retenir ! J'ai tout avalé, comme d'habitude, nettoyé son sexe qui commençait à reprendre sa taille "normale" et me suis retourné sans dire un mot pour, enfin, réussir a m'endormir directement...

Le lendemain matin mon père était déjà réveillé et jouait quelques notes de musique dans son garage, comme à son habitude. Je commençai à réfléchir, dès le matin, à ce qui s'était passé.
J'en suis arrivé a la conclusion que ce qui m'excitait le plus, et me faisait le plus plaisir, c'était de faire plaisir, faire jouir, même..., mon père... !
Je n'avais besoin d'aucun retour, et commençait à assumer mon rôle de femme, à partir de ce jour-là, après une courte discussion avec lui en quelque rapides mots à ce sujet, il a compris que je ne voulais rien arrêter du tout, et que s’il n'y avait pas spécialement de retour, ca m'irait aussi, de toute manière...
Que, tout simplement, je me sentais "comblé" dans mon rôle..., de "femme"... !

D00B


Revenir en haut
D00B


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 23
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Sam 7 Jan - 19:17 (2017)    Sujet du message: Un père et son fils... / DOOB Répondre en citant

Corrigé par Redflag

Un père et son fils

Chapitre 4


À partir de là, mon père et moi sommes partis dans une relation vraiment sans complexes, où l'on pouvait tout se dire, tout partager...
Il me donnait toujours autant d'amour, de petites attentions, même peut-être, plus d'attentions, encore depuis notre petite discussion, j’en avais l'impression...
Je continuais, bien sûr à le branler, le sucer, dès que j'en avais la possibilité... Et bon sang, ce que j'adorais ça !!!!!!!!
Mon père se disait toujours 100% hétéro (enfin 99,9% à vrai dire, hein...), mais en consultant son historique sur son PC personnel, je suis tombé sur pas mal de sites gays, de forums où ça parle de gays, de fantasmes, etc... Et même sur un site qui m'a tout de suite attiré, un site de tchat par webcam avec le monde entier, dédié au GAYS !

J'ai bien sûr cliqué, commencé à zapper les différentes personnes qui se montraient a moi, enfin plutôt les différentes queues qui se montraient a moi... Des queues du monde entier grâce à quelque clics, mon père commençait à y prendre goût apparemment, à tout ca... !!
J'ai fini par lui en parler, il a assumé sans problème qu'il était parti un soir, où je n'avais pas pu venir lui rendre visite, dans une fouille approfondie du monde gay sur internet.
Je lui ai remontré ce site, et il m'a répondu qu'il n'était resté que tres peu de temps car il n'y avait que des hommes seuls en train de se branler, en fait... (Ce qui, à moi, m'a fait un effet dingue !) Lui n'était toujours pas attiré par ça.
Le soir de carnaval, au boulot, tout était décoré, bien coloré, tout ce qu'il faut, quoi, mais un masque qui couvre qu'une petite partie du visage, plus précisément les yeux, m'a attiré l'œil directement... Je me suis tout de suite imaginé porter ce masque pour me "montrer" aussi sur ce fameux site de tchat webcam gay... J'ai demandé à ma collègue si je pouvais en prendre 1 ou 2, prétextant je ne sais plus quelle mensonge à propos d'une soirée carnaval chez mo, un truc du genre, elle a accepté sans problème et je me suis retrouvé donc avec 2 masques dans mon sac...
Le soir même, je me rends chez mon père, et je portais ce fameux masque... Il a d’abord rigolé, me reconnaissant tout de suite, puisque de toute manière, il n'y avait que moi qui lui rendait visite, tout simplement... Ensuite, je lui ai expliqué pourquoi j'ai pris ces masques au travail... Je voulais qu'on se branle à 2 devant le monde entier sur le site de webcam, ca m'excitait, rien que d'y penser ! À mon fameux projet, il a tout simplement répondu ; « Ok, c'est parti », je pense que l'idée lui donnait envie à lui aussi...
Hop, c'est parti, nous voilà connectés sur le site, à deux, assis sur le canapé, avec une webcam qui nous filme en live sur le net... (Visages cachés par nos masques bien sûr, on ne sait jamais).
J'ai commencé à le branler pour l'exciter un peu, moi je bandais déjà dur comme fer, rien que de me voir dans cette situation sur l'écran du PC, avec mon père, nus en train d'exciter des hommes inconnus avec nos mutuels jeux de mains, sans qu'ils ne s'imaginent que nous sommes en fait père et fils...
Ce m'excitait au plus haut point et tout en zappant des partenaires de webcam, arriva le moment où je jouissais de bonnes giclées sur la main de mon père qui continuait de me branler pendant que je cherchais quelqu'un de réceptif à notre "spectacle"... Je me suis arrêté sur un homme qui, physiquement, ressemblait fortement a mon père, français, et qui, en plus, possédait un micro...
Donc, fini les gestes avec les mains pour se comprendre avec nos interlocuteurs... Celui ci était tres excité et se branlait sans relâche devant cette vision qu'il avait de moi, sexe débandé, après avoir éjaculé sous les yeux du partenaire juste avant lui, et toujours en train de branler mon père... Il discutait simplement au début, gentiment... Il a ensuite changé un peu de ton au fur et a mesure ou son excitation montait, je pense et m'a dit :

« Bon, maintenant, arrête un peu de le branler, suce-le, petite salope… ! »

Ces paroles m'ont glacé le sang, excité au plus haut point, et j'ai obéi à cet inconnu, instinctivement... Me voilà en train de sucer mon père devant un inconnu qui se branle en nous regardant… Mon père ne disait toujours pas un mot, et finit par gicler dans ma bouche tant l'excitation était à son plus haut point... Notre correspondant du jour avait joui, quasiment, en même temps qu'il voyait mon père se plier dans tout les sens, pendant que j'avalais et nettoyais son sexe. Je lui dis "au revoir" et coupai l'ordinateur, pour ce soir, c’était suffisant...

« C'était super ! » Me dit mon père, une fois le PC éteint...

Je lui dis que j'avais apprécié aussi.. Il me demanda alors si le fait que cet homme m'avait appelé "petite salope", m'avait dérangé... Je lui répondis que non, que ça m'avait même encore plus motivé, venant d'un inconnu, d'être "dirigé" comme ça...

D00B


Revenir en haut
Sven


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 1 012
Localisation: Isère

MessagePosté le: Jeu 12 Jan - 16:06 (2017)    Sujet du message: Un père et son fils... / DOOB Répondre en citant

Excellent DOOB.... on attend la suite avec impatience, jusqu'où le fils ira pour l'amour de son père ?
_________________
Il n'y a rien de sale entre 2 adultes, propres et consentants (euh.. 2 ou plus ;-)


Revenir en haut
Yahoo Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Vos histoires -> Hommes, hommes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom