le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Quelques conseils pour les auteurs en herbe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Histoires à l'examen -> Conseils et directives d'écriture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
therpsicore
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 10:57 (2012)    Sujet du message: Quelques conseils pour les auteurs en herbe Répondre en citant

En qualité d’administrateur de ce site, je me permets de partager, avec vous ces quelques conseils (dont je ne suis pas l'auteur). Si, à la base, ils s'adressent à ceux qui écrivent (ou veulent écrire) des récits incestueux, je trouve que certains conseils s'appliquent à tous... Fin de mon blabla introductif.
Bonne lecture.

Après avoir constaté que pas mal de personnes essayent de faire des histoires sur l’inceste sans vraiment être crédibles ou originales, je vous donne quelques conseils de base pour vous donner l’envie d’écrire et que ce récit soit plus captivant.
Il devient évident que c'est un domaine qui est passionnant pour un grand nombre de personnes – bien plus que l’on croit. Pourtant, l'inceste est une chose qui est interdite, moralement et légalement dans certains pays.
C’est une chose dont on ne parle pas, ou alors dans des forums particuliers et bien spécifiques. Ayant de l'expérience dans l’écriture de récits érotiques de ce genre de catégorie, je vous indique comment amener vos fictions vers une certaine réalité. En plus, ayant un vécu réel, je sais pertinemment que cela se passe bien différemment que dans ces histoires.
J'ai parlé à de nombreuses autres personnes qui ont également concrétisé ce genre de relations avec des membres de leur famille. Tant qu’on n’a pas vécu cela, c’est vrai que c’est difficile d’imaginer, avec crédibilité, ce genre d’expérience unique.
Certains des éléments qui vont suivre vont, j’espère, vous fasciner, peut-être même, vous donner matière à réflexion avec vos futures histoires. J’ai bien conscience que je ne donne que des conseils et que chacun d’entre vous n’est pas automatiquement d’accord avec ce qui va suivre. Les conseils que je vous donne sont donc basés sur du concret.
Tout d’abord, il est, je pense, primordial de faire la différence entre un récit érotique et un film porno. Beaucoup de personnes mélangent les deux genres et abusent de mots et de situations vulgaires et peu crédibles. Je dois dire que ce genre de récits pornographiques me lasse rapidement et risque d’ennuyer pas mal de vos lecteurs.
Ils sont là pour lire, imaginer, rien à voir donc avec une vidéo ou il suffit de regarder pour comprendre. L’avantage d’un récit, c’est de développer la présentation de chaque personnage. Une histoire trop pornographique est simplement une explication de l'acte sexuel sans mise en situation, il n’y a pas d’émotion. C’est juste une excitation sexuelle des personnages.
Il y a, habituellement, peu d'explications sur les raisons pour lesquelles les protagonistes d’une histoire ont ces relations sexuelles et en plus, on en sait peu sur les personnages eux-mêmes. En revanche, une histoire érotique, bien écrite, donne l'occasion d’expliquer calmement une histoire avant de « sauter dans le lit » !
Les personnages, les sentiments sont développés et ça devient de plus en plus excitant, bien plus qu’une histoire HARD dans laquelle, tout n’est que sexe et vulgarité gratuite, où est le plaisir pour les lecteurs ? Il me semble que le plus intéressant, c’est de « posséder nos esprits » d’être maître de notre imagination. L’interaction et la présentation de deux personnages fictifs sont beaucoup plus intéressantes qu’un simple : « Oh oui baise moi !».
Je pense que vous serez d'accord avec moi pour dire que l'écriture trop porno sur le sujet de l’inceste n'est pas la meilleure idée qu’on puisse avoir, car il ne peut pas rendre justice à l'acte.
Il faut une certaine logique, une sorte d'accumulation ou au moins une explication quant à la façon dont ils se sont trouvés à être amoureux, l’un de l’autre, en premier lieu.
Une évidence aussi : Rappelez-vous que ces deux personnes sont de la même famille !
Donc, soyez très lents et progressifs, car le tabou de l’inceste, je le sais, ne disparaît pas du jour au lendemain. Parfois, il peut prendre des années pour que la barrière disparaisse totalement. D'où l’intérêt que vos personnages ne soit pas en train de faire l’amour à la 2e ligne.
N’oubliez pas d’être respectueux avec l’ensemble de vos lecteurs et les étapes que je vais vous proposez ne fonctionnent – j’insiste – que pour l'inceste entre adultes consentants. Toute histoire en dehors de cette base, sera inadmissible et supprimée.
Les histoires de viols ou de profit lorsqu’une personne a des problèmes (Alcool, dépression) sont vraiment insupportables et, par conséquent, à éviter.
Voici comment vous pouvez créer votre récit, par étape :
  • Attraction – Cette première étape, c'est quand les deux personnes réalisent qu'ils ont un potentiel, une sorte d’attirance, pour développer une relation autre que celle que l’on a normalement dans le lien familial classique. Une relation qui irait donc un peu plus loin que celle qui était déjà établie. À ce stade, la plupart des gens sont confus par la révélation en eux de ces sentiments et entrent plus ou moins rapidement vers la deuxième étape.
  • Hésitation – Cette étape survient lorsque la personne ne veut pas faire face à la possibilité éventuelle de quelque chose d'incestueux. Pour tous ceux qui ont des envies – de grands fantasmes, en réalité – ils voudront, peut-être, éviter tout contact avec l'autre membre de la famille ou ils constatent que, finalement, rien ne se passe et la vie continue comme d'habitude. Certaines personnes restent à ce stade à tout jamais, mais votre histoire, elle, n’est pas finie !
  • Curiosité – À ce stade, la personne qui a fait la paix avec ses fantasmes et qui les assument, devient curieuse et admirative. Cette étape est souvent synonyme d’un certain voyeurisme. Tout est prétexte alors d’admirer le corps même habillé du ou de la partenaire. Beaucoup de gens demeurent à cette étape et pour eux, ça devient un fantasme qu'ils aiment partager avec des gens en ligne. Ils veulent par contre des conseils pour allez plus loin. Ils tombent, hélas sur des mytho, qui leur racontent n’importe quoi et leur donnent de très mauvais conseils… Bref… Il est également intéressant de noter que c'est le stade où l'interaction entre les deux personnes change le plus, parce qu'ils sont en train de tomber amoureux l’un de l’autre. Et cela se voit au moins sur leurs regards. Soyez précis dans vos explications des réactions encore passives et secrètes de vos personnages.
  • Analyse – Cette étape est lorsque quelqu'un envisage sérieusement d'entrer dans une relation incestueuse. C'est ici que l’on doit peser le pour et le contre d'une telle union. Il faut penser à la manière dont elle aura un impact sur leur lien de parenté, en cas de concrétisation, le changement est définitif, il n'y a pas de retour possible. Il faut donc être prudent pour prendre la décision d'aller de l'avant ou non.
  • Décision – À ce moment, les deux personnes ont pris la décision qu'ils veulent devenir un couple... De sorte qu'ils passent à l'acte !
La relation a eu lieu ? C’est alors que vous avez plusieurs choix pour la suite. Si vous choisissez le fait que vos personnages mettent fin à leur relation – car "on n’aurait pas dû le faire" – n'oubliez pas que les choses ne seront plus jamais les mêmes. Ils peuvent rester amis et une partie en bons termes, mais ils ne peuvent pas retourner à la relation initiale, celle de toute relation familiale normale.
Il faut aussi tenir compte de la personnalité de vos personnages, qui aura un impact direct sur la façon dont ils sont susceptibles de réagir à toutes les situations et comment ils sont susceptibles de ressentir les choses. Toutefois, essayez de ne pas transformer vos personnages en caricatures de personnages que vous avez déjà lu, ici et là, adaptez leurs caractère au vôtre et à celui d’un des membres de votre famille, non seulement ce sera plus crédible pour les lecteurs, mais ce sera excitant pour les lecteurs.

Autres conseils dans la réalité à adapter dans votre récit :
Il est typique pour les personnes qui sont impliquées dans l'inceste de sentir qu'ils font quelque chose d’anormal, ils sont préoccupés. Cette crainte provient directement de l’inceste, du tabou proprement dit. Nous savons pertinemment qu’il est de bon ton et normal de dire que personne ne peut et ne doit ressentir autre chose que de l'amour platonique à leurs parents, leurs frères ou leurs sœurs, etc..
Il y a aussi la réalité des complications réelles et reconnues en cas de naissance d’un enfant née d’une relation incestueuse.
Les fantasmes érotiques d'avoir des enfants via l'inceste existent, mais ne sont pas adaptables dans la réalité, ce cas précis est carrément dangereux et inapproprié.
Une fois que cela est établi, il y a donc un rejet, un tabou, une interdiction. L’interdiction est souvent excitante, ne confondez pas une excitation sur l’interdit et un vrai sentiment amoureux passionnel entre deux membres d’une même famille.
Toutefois, les personnes incestueuses et consentantes réalisent que le tabou n’est plus aussi terrible que ça et pour les plus "large d’esprit", il est même ridicule, ils diront même qu’on n’a pas le droit d’empêcher deux adultes consentants de s’aimer, même s'ils sont de la même famille.
Dans la relation incestueuse, les personnes sont conscientes et prudentes dans leur relation, il existe le préservatif ! Si la partenaire désire un enfant, (exemple frère - sœur), le couple a un peu d'options à leur disposition s'ils veulent des enfants : la plus courante est, par largesse d’esprit de trouver des partenaires, des amants, un couple donc libéré. Ensuite, il y a l’adoption, il y a la solution du "donneur". En tout cas, ils décident de ne pas avoir d’enfants entre eux. Réfléchissez, vous vous voyez dire à votre enfant : « Tu sais, ta maman, c’est ma sœur ! ».

L’autorité parentale :
Par rapport à une relation incestueuse, cela peut être un problème, si une personne représente une certaine forme d'autorité sur les autres. Mais généralement, cette autorité se dissipe quand l’enfant est adulte. Et comme votre histoire se base sur des adultes, l’autorité ne semble pas être trop importante. C'est même une bonne idée si les deux personnes sont sur un pied d'égalité avant de traverser la « frontière interdite ».
La société ne parvient pas à comprendre que l'autorité parentale laisse place à l'amitié et la complicité, c’est un processus naturel.
Une fois qu’un fils ou une fille a appris tout ce dont il avait besoin grâce à ses parents, qu’il est devenu indépendant, alors il est devenu un ami avec eux, ils sont sur un pied d'égalité avec leurs parents par la logique des choses. À ce stade, les « portes des possibilités » sont ouvertes.

Le secret :
Le maintien du secret de ces relations est primordial, surtout si vous vivez dans une famille nombreuse où l'on doit garder le secret envers les autres membres.
Le mieux, c’est de ne pas en parler ou alors anonymement sur des forums.
Si les autres membres de la famille ont aussi une largesse d’esprit, alors le secret se dissipe, mais cette réalité est très rare.

Dormir avec un membre de sa famille :
La situation de dormir avec un membre de la famille est le fruit d'une situation bien définie, et cela influe sur la totalité de la relation, quoi que l’on puisse dire, même si ce moment est platonique ! Profitez, dans votre récit, de cette situation, pour développer les sentiments.

Enfin, je vais vous donner un dernier conseil : vos scènes de sexe n'ont pas besoin d'être ahurissantes, vulgaires et invraisemblables !
Toutefois, vous pouvez mettre en avant le désir, la passion, la jouissance. Les couples incestueux sont comme vous, ils sont loin d’avoir une vie sexuelle telle qu’on la représente dans des films pornos. Il est donc intéressant de ne pas l’oublier lors des ébats de vos personnages.
J’espère que ces avis, ces conseils vous auront encouragés à créer votre propre histoire. Faites marcher votre imagination !

Bon récit !

Consignes d’écriture

Un récit doit avoir un minimum de 60 lignes. Un chapitre idéal se déroule sur 4 à 6 pages A4 et se termine par une satisfaction libératrice !

Quelques petites règles à respecter :
  1. Faire des paragraphes pour séparer le cours de l'histoire - présentation - action - aboutissement - etc.
  2. Séparer le texte des dialogues par une ligne vide.
  3. Ne pas séparer les lignes de dialogues.
  4. Commencer la première ligne de dialogue par un "ouvrez les guillemets" (« )
  5. Commencer la deuxième ligne de dialogue par un tiret, demi-cadratin (‒ ), touches de raccourci "Alt+0150" (sans les guillemets).
  6. Lorsque, dans un dialogue, une personne parle et s'adresse à une autre personne, puis à une autre, ou énumère différents ordres ou différentes paroles, commencer la phrase avec deux points et un espace (.. ) ainsi, votre texte est toujours aligné.
  7. Terminer vos phrases de dialogues par des points d'interrogation ou d'exclamation ( ?) et ( !) pour bien différencier du texte, ou encore par trois points de suspension et interrogation ou exclamation (... ?) ou (... !).
  8. Ou bien encore par trois points de suspension pour indiquer que la personne n'a pas fini sa phrase ou a été coupée.
  9. Terminer la dernière phrase de dialogue, le première s'il y en a qu'une, par un "fermez les guillemets" ( »).

NB : Malheureusement, le système BBcode ne permet pas, à ma connaissance, d'aligner les phrases de dialogue si elles sont plus longues qu'une ligne !

Évitez de commencer vos dialogues par le nom de celui qui parle, c'est utilisé au théâtre pour que les acteurs s'y retrouvent !
Dans une histoire, la trame de l'histoire permet presque toujours de savoir qui parle et à qui il parle ! Prenez le temps de vous relire pour être sûrs que vous avez bien écrit ce que vous vouliez dire ! Quelquefois, les phrases peuvent être boiteuses et au moment de la correction, le correcteur ne saisit pas exactement ce que vous vouliez faire passer !

À vos plumes !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 10:57 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ALAIN ET COLETTE


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 24
Localisation: CENTRE- LOIRET. ORLEANS

MessagePosté le: Lun 25 Juin - 23:42 (2012)    Sujet du message: Quelques conseils pour les auteurs en herbe Répondre en citant

Merci pour ces précieux conseils.

Bientôt à notre tour de faire connaître la relation qui nous unie avec notre famile.
Alain et Colette


Revenir en haut
Darklord78


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 252
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mar 26 Juin - 01:21 (2012)    Sujet du message: Quelques conseils pour les auteurs en herbe Répondre en citant

Bien hâte de voir ça Alain et Colette

Revenir en haut
perj


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 596

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 07:40 (2012)    Sujet du message: Quelques conseils pour les auteurs en herbe Répondre en citant

Mon principal problême n'est pas l'écriture mais la publication.  Depuis trois jours je ne réussis toujours pas à mettre en ligne dans la rubrique appropriée la suite de Bretagne...
Y a -t-il un mode d'emploi quelque part?
Redflag m'a proposé une solution par MP mais ce n'est qu'un pis aller, les autres y arrivent, pourquoi pas moi?
_________________
Perj


Revenir en haut
jeuxdelangue


Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 38
Localisation: auvergne

MessagePosté le: Lun 17 Sep - 15:33 (2012)    Sujet du message: Quelques conseils pour les auteurs en herbe Répondre en citant

cela me smeble d'excellents conseils et me donne envi de m'essayer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Histoires à l'examen -> Conseils et directives d'écriture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom