le forum histoires de chez nous Index du Forum
le forum histoires de chez nous
Forum d'échanges et de discussions consacré aux relations intra familiales entre adultes consentants
 
le forum histoires de chez nous Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

La famille Anthil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Histoires à l'examen -> Vos récits, vos essais
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NoScared


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2012
Messages: 40

MessagePosté le: Mar 23 Juil - 20:26 (2013)    Sujet du message: La famille Anthil Répondre en citant

Corrigé par Redflag

La famille Anthil

Chapitre 1


Dans une maison à la campagne, située près de Lyon, se trouve une famille particulière, les Anthil.

Salut, moi, c'est Ian, 20 ans et encore toute mes dents. J'habite encore chez mes parents dans une maison près de Lyon, là où nous sommes, on ne risque pas de déranger nos voisins, contrairement à notre ancien appartement, les voisins se plaignaient d'entendre tout les soirs des cris provenant de la chambre de ma sœur. Ce qu'ils ne savaient pas, par contre, c'était la raison de ses cris. Presque tous les soirs, notre père allait "jouer" avec sa gentille fille. C'était, selon elle, le meilleur moyen pour s'endormir comme un père qui allait raconter une histoire à sa fille avant de dormir, sauf que dans notre cas, la fille avait 23 ans... Du coup, maman a dû chercher une maison à l'écart du voisinage et de préférence à la campagne pour "changer d'air". Nous avons déménagé, il y a 3 ans déjà.


Ma famille est quelque peu spéciale, sans me déplaire, évidemment. Pendant mon enfance, pour moi, toute ces "choses" étaient normales, mais petit à petit, quand j'ai grandi, j'ai vite compris qu'il n'y avait que chez moi que ce déroulait des trucs comme ça. J'ai appris à grandir avec et à m'y habituer, maintenant, jamais je ne m'imaginerais ma vie autrement.

--

Un lundi matin, je me réveillai dans mon lit, je regardai mon réveil qui affichait "10:47". N'étant pas le genre de personne à rester 10 minutes sur son lit à ne rien faire après s'être réveillé, je me levai, nu, avec une gaule matinale. Ça va faire depuis mes 13 ans que j'ai eu cette habitude de dormir complètement nu, la fenêtre ouverte, ça m'aide à dormir plus tranquillement, on va dire. Je me dirigeai vers la cuisine pour prendre mon petit déjeuner. En ouvrant la porte de ma chambre, j'entendis du bruit en bas, sûrement quelqu'un qui regardait la télé. Descendant l'escalier pour rejoindre le salon, je vis mon père, assis sur le canapé, nu, en train de boire son café, regardant les infos à la télé. Il était en train de se faire sucer par Valentine enfin Val’ pour nous. Pendant qu'il était en train de boire son café, Val' était entre ses jambes et lui faisait une fellation matinale. Je passai derrière le canapé pour aller à la cuisine quand mon père me dit :

« Tiens, enfin réveillé ? Dit-il, en tournant la tête en ma direction.
– Yo… ! » Dis-je, d'un ton simple.

Val' continua sa fellation, puis enleva la queue de papa de sa bouche pour me dire « Salut », très baveux et elle reprit aussitôt sa pipe.

Je continuai ma route vers la cuisine, puis me servis un bol de céréales pour le manger au salon. Je m'assis donc sur le sofa en cuir. À ma gauche, papa avait fini son café et Val' continuait toujours de tailler le dard de papa. De là où j’étais, je pouvais facilement admirer la superbe collection de films porno de papa et maman, plus de 200 DVD de films porno, posés sur de grands meubles noirs près de la télé.

Ces deux-là collectionnaient les DVD porno depuis très longtemps et en étaient très fiers. Évidemment, il n'y a pas tous les DVD sur les meubles, les autres sont rangés dans la cave. Parfois on en regarde lors de dîners, le soir, quand il n'y a rien à avoir à la télé.

J'étais en train de manger mes céréales quand mon père tourna sa tête pour me parler :

« Qu'est-ce tu fais, aujourd'hui ?
– Euh rien, je suppose, pourquoi ?
– Ta mère va faire les courses cette aprèm', faudrait que t'ailles l'aider…. !
.. Mes horaires ont changés, je ne pourrai pas… !
– Ok, ok, pas de problème…, d’accord… ! Lui dis-je.
– Ah oui, continue comme ça, ma fille… ! »

Il s’arrêta dans sa phrase pour râler de plaisir, Val' était toujours en train de lui pomper le dard. Il mit ses mains sur la tête de sa fille pour l'accompagner dans ses mouvements de va-et-vient.

« Oui, vas-y… ! Plus vite, plus vite… ! »

J'observais la scène qui se déroulait juste sous mon nez, tout en mangeant mon petit déjeuner, attendant que mon père éjacule pour reprendre notre conversation.
Après quelques va-et-vient de tête, papa se vida dans la bouche de sa fille. Salope comme elle l'était, elle n'avala pas tout de suite le sperme et ouvrit sa grande bouche pour montrer à moi et à mon père tout ce sperme, elle s'amusait comme une petite gamine avec tout ce sperme dans sa bouche et finit par avaler devant papa, puis lui couvrit de petit coups de langue et de baisers sur son gland pour pécher quelques dernières gouttes.

C'était son truc à Val', moi le matin, c'est jus d'orange et elle, jus de sperme. Depuis son adolescence, tous les matins, elle buvait le "lait" de papa ou le mien, enfin à toute personne ayant une queue et pouvant jouir des quantités de sperme.
Papa, félicita sa fille d'une petite caresse à sa joue, puis termina la conversation qu'on avait entamée plus tôt, en me disant qu'il allait envoyer un SMS à maman pour la prévenir que j'irai avec elle faire les courses cette aprèm'.

Après avoir déposé ma vaisselle à la cuisine, je partis en direction de ma chambre, mais mon père, qui était toujours sur le canapé, m'interpella :

« Ian, attends !
– Euh, ouais ? Quoi… ?
– Il est bientôt 11H30 et ta grand-mère ne s'est toujours pas réveillée, il faut qu'elle prenne ses médicaments, va la réveiller, s'il te plaît !
– Ah ? D'acc'… ! Dis-je avec un sourire, cette phrase qu'il venait de me dire me redonna une gaule qu'il remarqua.
– Allez va, sale coquin… ! »

Dans notre famille, les "réveils" sont assez différents, spécialement pour grand-mère qui a toujours du mal à se réveiller. Chez nous, pour réveiller grand-mère, il faut tout simplement la baiser, la prendre "comme une vieille salope", selon ses propres mots. Mamie, malgré son âge, a des seins qui ne pendent pas et qui sont toujours fermes, elle n'a pas beaucoup de rides. Durant sa jeunesse, elle pratiquait beaucoup de sports pour s'entretenir. Elle ressemble aux femmes mûres qu'on voit dans les films pornos sur le net, mais sauf que là, mamie n'est pas refaite et est naturelle. Du coup, quand mon père ma dit de la réveiller, l'idée de la baiser m’a donné une foutu érection.

NoScared


Désolé, il faut que j'y aille, je reprendrai le récit demain.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Juil - 20:26 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
redflag44


En ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 2 194
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 23 Juil - 22:25 (2013)    Sujet du message: La famille Anthil Répondre en citant

Famille tuyau de poêle, quoique un peu court !

La suite sera regroupée avec ce premier chapitre !
_________________
Je suis passionné de rapports incestueux mère-fille et j'aimerais correspondre à ce sujet !

Mon blog : redflag44.tumblr.com


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum histoires de chez nous Index du Forum -> Histoires à l'examen -> Vos récits, vos essais Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom